La fille DU MAÎTRE DE CHAI, Kristen Harnisch

Publié le par LadyRomance

 

Publié le 5 septembre 2018 aux Editions de l'Archipel, 297 pages, 22 euros.

Thèmes : Fin XIX° siècle - Californie - Vignoble - Tragédie - Suspens - Amour...

1895. Sarah Thibault, 17 ans, vit avec ses parents et sa sœur Lydie dans le Val de Loire, où la famille exploite un vignoble.
À la suite du décès de son époux, la mère de Sarah est contrainte de vendre le domaine à une famille de négociants, les Lemieux, dont le fils aîné épouse Lydie.
Mais une nouvelle tragédie oblige les deux sœurs à quitter la France. Sarah, qui n’a pas abandonné son rêve de devenir viticultrice, gagne la Napa Valley, en Californie.
Sur place, elle fait la connaissance d’un certain... Philippe Lemieux, qui s’est lui aussi lancé dans l’aventure viticole.
Les deux Français décident d’associer leurs talents. Mais les affaires et l’amour peuvent-elles faire bon ménage ? D’autant que Sarah cache un indicible secret...

Dans la lignée des romans de Tamara McKinley et Sarah Lark, le destin d’une jeune femme courageuse qui n’a d’autre choix que l’exil pour réinventer sa vie.

mon avis

La fille du maître de chai est une saga romanesque qui, malgré ses drames et ses tragédies, apporte beaucoup de douceur qui correspond très bien à la période d'automne. C'est le genre de saga à lire confortablement installé à la douce chaleur du soleil de l'été indien ou sous un plaid à l'intérieur avec une bonne tasse de thé ou de café.
Le roman raconte l'histoire de Sarah Thibault, jeune femme de 17 ans qui, en 1895, se passionne pour l'exploitation du vignoble de son père. Mais lorsque celui-ci décède, c'est une suite de dettes et d'ennuis pour sa famille. Sa mère se voit obliger de vendre au grand désespoir de Sarah le domaine à une famille de négociants, les Lemieux, dont le fils aîné épouse Lydie, sa sœur de 19 ans. Mais une nouvelle tragédie oblige les deux sœurs à fuir la France pour l'Amérique.
Après quelques mois à New York, Sarah voit en la Napa Valley en Californie l'occasion de réaliser son rêve de devenir viticultrice. Mais, elle y rencontre un certain Philippe Lemieux, le frère du mari de sa sœur, viticulteur lui aussi. Il lui trouve des qualités certaines pour le métier et l'emploie. Cependant, Sarah lui cache un indicible secret qui pourrait bien les séparer et lui causer les pires soucis.  
J'ai beaucoup aimé cette histoire. Elle se lit facilement et les personnages secondaires aussi bien que les principaux sont forts attachants. Il y a un réel équilibre entre les drames et la sympathie chaleureuse des personnages qui interviennent dans la vie de Sarah en Amérique, s'apportant une aide mutuelle.
Les thèmes évoqués sont le militantisme pour le droit de vote des femmes en avance sur la France à ce sujet, la prohibition menée surtout par les associations religieuses pour régler les gros problèmes de violence liés à l'alcool et bien sûr surtout celui du monde viticole.
En résumé, La fille du maître de chai est un roman très divertissant. Confortablement installé, il est idéale comme lecture d'automne car malgré les drames, il évoque également beaucoup de douceur et de chaleur humaine. Il m'a fait l'effet d'une vraie lecture cocooning. Faisant parti d'une duologie, je serais absolument ravie de lire la suite.

 

Eagle's Run était le paysage le plus idyllique qu'il eût jamais contemplé. Il perçut aussitôt l'avantage de s'établir à Carneros, dans le sud de la vallée de Napa. Ses brouillards matinaux et la brise fraîche de l'après-midi venue de la baie de San Pablo rendaient son climat parfait pour la cultiver du zinfandel, du cabernet et du chardonnay.

Sarah se dit alors qu'elle était comme - quelle était l'image ? - un papillon attiré par une flemme. Naïve et voletante, fascinée par la beauté de ce lieu et par l'attrait d'une occasion de réaliser son ambition de toujours. Peut-être se comportait-elle en fille idiote, téméraire, mais elle était résolue. Elle resterait et se battrait pour ce qui lui appartenait de plein droit. Pour ce que Lemieux lui devait : Saint-Martin. Elle s'interrogea avec angoisse Survivrait-elle à la flamme ou se consumerait-elle ?

Publié dans Saga Historique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article