Du fond de mon coeur, Jane Austen

Publié le par LadyRomance

Du fond de mon coeur, Jane Austen

 

Inédites et passionnantes, les lettres de Jane Austen à ses trois nièces préférées dressent un portrait émouvant de l'auteur d'Orgueil et Préjugés. En tante attentionnée, elle se montre toujours prête à guider ses jeunes nièces, à les conseiller. Elle leur parle d'écriture, de stratégie amoureuse, de sa vie à la campagne, avec l'humour et l'élégance qui font le sel de ses romans. Ces lettres révèlent une touchante intimité et on acquiert bien vite la conviction que Jane Austen n'avait rien à envier à ses attachantes héroïnes. Pour compléter cette correspondance, nous avons ajouté trois textes, écrits par les trois nièces de Jane à propos de leur tante. Ce sont des documents émouvants, décrivant son physique, ses habitudes, son caractère. L'ensemble de ces textes et de ces lettres n'avait jamais été traduit en français. Il nous a semblé opportun de les réunir et ce sont certainement les derniers textes de Jane Austen qui nous restaient à découvrir.

MON AVIS

Jusqu'à présent, je ne connaissais Jane Austen qu'à travers deux films que j'avais vu au sujet de sa vie.

C'est donc avec ce recueil de lettres qu'elle écrivit à ses nièces et des témoignages de celles-ci que j'ai découvert un peu plus qui était Jane Austen.

A la lecture de ces lettres, je me suis sentie très émue. Je l'ai trouvé exactement comme dans ses romans. Sa façon d'écrire, de s'exprimer, sa personnalité qui transparaît dans les lettres, tout ceci ressemble énormément à ses romans. On sait que l'on a vraiment à faire à Jane Austen. Parfois, j'avais même l'impression qu'il s'agissait d'un de ses romans que je n'avais encore jamais lu, d'une de ses héroïnes qui écrit à une autre. Il m'est arrivé aussi une fois de croire que j'étais en train de lire une description des relations et de la vie de Lizzie et Jane d'Orgueil et Préjugés alors que je reprenais conscience qu'il s'agissait de Jane Austen et de sa soeur aînée, Cassandra. En fait, elle ressemble à une héroïne de ses livres. Elle mettait sans aucun doute beaucoup de sa personnalité dans les personnages de ses romans et particulièrement dans l'héroïne de chacun d'eux. C'est certainement pour cela qu'elle est encore aujourd'hui très appréciée et restera une des meilleures écrivains car elle possédait une conscience développée des sentiments et des émotions qui nous traversent et la capacité de les décrire, sans compter toute son intelligence et sa perspicacité.

A travers certains passages de ses lettres, il apparaît ce qu'elle pensait à propos de certains sujets comme le mariage, le vieillissement, l'argent... Et ce qui est intéressant c'est comme elle savait accueillir les "tentatives d'écriture" de ses nièces avec chaleur et encouragement, et une grande humilité. Je trouve qu'elle était certainement une belle personne. Elle jouait beaucoup avec ses nièces qui l'adoraient tout comme le reste de sa famille, même si par la suite il apparaît un trouble avec l'une d'entre elle pour des raisons que nous ne connaîtrons probablement véritablement jamais.

Je me suis étonnée d'ailleurs qu'il y ait eu comme quelque chose de secret : lettres brûlées par sa soeur Cassandra avant de décéder, des morceaux de lettres découpés, le témoignage d'une de ses nièces qui n'apparaît pas et qui pourtant la connaissait fort bien, nièce qui a développé de l'amertume envers elle par la suite... Bref, un certain mystère demeure autour de Jane Austen.

Avec cette lecture, j'ai la sensation d'en connaître d'avantage sur elle, et en même temps cela laisse entendre qu'il y avait bien plus à découvrir.

Un beau livre assurément pour toutes celles et ceux qui souhaitent la connaître mieux et "passer un moment avec elle", la vraie Jane Austen ! Vous la verrez charmante, aimante, joyeuse, espiègle, pleine d'esprit....

Lisez plutôt ci-dessous !

Mrs Hill doit donner naissance à une fille au début du mois de mars. Mrs Blackstone devrait être auprès d'elle. Mrs Heathcote et Miss Bigg viennent juste de la quitter : cette dernière m'écrit que Miss Blashford est bel et bien mariée, cependant, je n'ai rien lu à ce propos dans les journaux. Autant être célibataire si votre mariage n'est pas annoncé dans la presse.

La visite d'Edward nous a fait grand plaisir. Il n'a perdu ni ses qualités ni son agréable tournure et le seul changement que l'on puisse noter est une amélioration, du fait qu'il soit plus âgé de quelques mois que la dernière fois que nous l'avions vu. Il approche de plus en plus de notre propre âge, car nous, bien sûr, nous ne vieillissons plus...

Ma chère Caroline,

J'ai suivi tes progrès et je trouve ton écriture admirable. Si tu continues de t'améliorer autant que tu l'as déjà fait, d'ici six mois je n'aurais sans doute plus du tout la tentation de lever les yeux au ciel. L'histoire de Carolina et de son vieux père m'a fort divertie, elle m'a fait rire de bon cœur et je suis particulièrement ravie de te trouver si vivante sur un sujet d'une telle banalité que celui de la classique description du père d'une héroïne.

Publié dans Jane Austen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sanasan 26/11/2015 12:41

Je vais me le procurer rapidement celui-là! Merci pour ton avis :)

LadyRomance 27/11/2015 09:03

Je t'en prie !