Le secret de Pembrooke Park, Julie Klassen

Publié le par LadyRomance

Le secret de Pembrooke Park, Julie Klassen

Abigail Foster s'inquiète pour l'avenir de sa famille depuis qu'elle est ruinée jusqu'à ce qu'un étrange notaire leur propose d'emménager dans un grand manoir abandonné depuis dix-huit ans.

Son père et elle sont accueillis à Pembrooke Park par le charmant vicaire, William Chapman, qui leur apprend que, selon des rumeurs, une pièce secrète renfermerait un trésor...
Aux prises entre de vieux amis et de nouveaux ennemis, Abigail ignore la nature des dangers auxquels elle devra faire face avant de lever le voile sur ces mystères et de trouv
er l'amour qu'elle recherche depuis toujours...

MON AVIS

J'ai réellement pris beaucoup de plaisir à lire Pembrooke Park de Julie Klassen. Je l'ai trouvé original par rapport à d'autres romans de ce style. Il a la particularité de mener aussi bien des intrigues amoureuses que des événements mystérieux relatifs à des drames et secrets familiaux.

L'histoire est celle d'une jeune femme prénommée Abigail et de sa famille qui doivent quitter leur haut train de vie à Londres, le père ayant tout perdu dans un investissement. Abigail, la fille aînée, se sent en partie responsable car elle l'y avait encouragé, persuadée que ce placement serait fructueux.

C'est un membre éloigné de la famille, un mystérieux exécuteur testamentaire, qui leur propose de vivre à Pembrooke Park pour au moins une année souhaitant que le lieu soit habité pour lui redonner vie après vingt ans d'abandon, les frais relatifs au manoir étant financé par cette personne.

J'ai adoré le lieu. C'est un des plus beaux qui m'ait été donné de lire si ce n'est le plus beau. J'adorerais vivre dans un endroit pareil. Pembrooke Park m'a paru tel un personnage à part entière tant sa place est prépondérante dans l'histoire. Il y a le superbe manoir avec sa petite église attenante, la rivière passant à proximité et un immense parc aux abords duquel se trouve une magnifique clairière avec le charmant cottage de la famille de l'intendant. Un lieu idyllique ! Ce fut un véritable plaisir d'y voir évolué les personnages. Et puis, il y a tous ces mystères : des craquements, des lamentations spectrales, un fantôme sans visage qui rôderait et surtout l'ancienne rumeur d'un trésor caché dans le manoir et de sa pièce secrète.

Tous les personnages sont bien dessinés avec leur propre personnalité et on s'attache à toute cette petite communauté de gens plus riches ou plus modestes. Je trouve très intéressant que plusieurs personnages aient eu un rôle très important et une vraie personnalité à offrir dans des genres très différents. Les personnages secondaires sont très soignés et j'ai particulièrement aimé celui de l'adorable et réservée Eleanor, ainsi que la sympathique et touchante Hariet.

J'ai beaucoup aimé l'héroïne, Abigail, pragmatique, intelligente, joviale et curieuse. Sans pourtant véritablement le chercher, mais par une grande curiosité naturelle, elle mène, mine de rien, sa petite enquête tout en finesse et amabilité. Elle vient apporter une grande fraîcheur et de la vie à toute cette communauté.

Abigail est extrêmement serviable envers sa famille. Elle prend en main tout ce qui est organisation et logistique. Sa famille se repose totalement sur elle. Elle est d'un caractère effacé face à sa sœur qui est considérée comme une grande beauté a qui tout est dû, alors qu'Abigail, forte de son altruisme et son humilité, donne de façon naturelle. Cela lui confère un certain sérieux.

Ce qui aurait été parfait, c'est un peu plus d'humour et de fantaisie pour venir agrémenter le tout. Le roman en aurait été sublimé et l'aurait rendu plus divertissant encore.

Ce fut pour moi une lecture très agréable dans un lieu magnifique au début du XIXè siècle. C'est le genre de roman que j'adorerais voir à l'écran en images...

Et pour ne rien gâcher, j'ai trouvé la couverture et la reliure avec les couleurs assorties très belles, ce qui en fait un très bel objet. C'est devenu un roman chouchou pour moi pour la jolie romance des héros, pour les intrigues concernant les autres personnages et toute cette ambiance mystérieuse.

C'est une délectation, un roman qui se sirote et permet avec ses 700 pages de passer un sacré bon moment lové dans son fauteuil.

Le 24 juin 2016 sort un nouveau roman de Julie Klassen dont le titre est révélé : A l'ombre d'une lady ! Affaire à suivre...

Le secret de Pembrooke Park, Julie Klassen

Le cottage des Chapman était niché à l'orée d'un bois qui bordait le parc de la propriété, sur la même rive que Pembrooke Park. Cela permettait à Mac de protéger l'endroit des visiteurs qui, s'ils ne connaissaient pas le chemin qui contournait la forêt, ne pouvaient faire autrement que traverser le pont pour se présenter au manoir. Abigail avait aperçu la maison de loin lors de sa promenade en compagnie de William Chapman mais, en cette fin d'après-midi, alors qu'elle s'approchait, elle la trouva plus charmante que jamais. Baignée par la lumière dorée du soleil qui filtrait à travers la voûte des tilleuls, elle évoquait un pastel aux tons or, verts, ivoire. Ses fenêtres encadrées de volets verts étaient enjolivées de jardinières débordant de tulipes et de jonquilles. Dans le jardin, clos d'un muret de pierres, foisonnaient en un joyeux mélange des herbes aromatiques et des fleurs printanières. La seule ombre à cet idyllique tableau champêtre était le chenil fermé d'une haute clôture sur un côté. Lorsqu'elle poussa la barrière le chien se mit à aboyer furieusement.

Pour raconter et pour se faire connaître. Il était temps d’ouvrir la porte, de laisser tous ces sombres secrets éclater enfin au grand jour.

Un mal pour un bien, avait un jour dit William. Dieu excelle à cela.

Publié dans Régence

Commenter cet article

Suzy Bess 08/02/2016 11:35

Cette couverture est absolument sublime !
Ton avis m'intéresse beaucoup. Si je m'étais arrêtée au résumé du livre, il ne m'aurait pas tenté plus que ça. Mais ce que tu en dis me donne totalement envie de le lire, d'ailleurs je le note ! ;)
J'adore quand les romans s'ancrent dans des lieux que l'on ne veut plus quitter !

Aurélie 07/02/2016 19:15

Tiens ce roman, je ne l'ai pas lu...En revanche avec le titre, j'ai cru que je le connaissais mais c'est juste parce qu'il y en a quelques uns qui ont des titres dans le même genre comme Edenbrooke...