Le cri de la terre, Sarah Lark

Publié le par LadyRomance

Le cri de la terre, Sarah Lark
Suite du roman "Le Pays du Nuage blanc" et "Le chant des esprits" :

Gloria, l’arrière-petite-fille de Gwyneira McKenzie (la jeune Anglaise qui débarquait sur les côtes de la Nouvelle-Zélande dans Le Pays du Nuage blanc), a joui d’une enfance et d’une adolescence idylliques à Kiward Station, la ferme familiale.
Mais tout s’effondre quand ses parents – pourtant absents car pris par la carrière de cantatrice de sa mère – lui font savoir qu’il est temps pour elle de devenir une véritable lady.
Gloria doit alors tout quitter et faire ses adieux à ceux qui l’entourent, en particulier son cousin Jack, dont elle est très proche. Destination l’Angleterre et un austère pensionnat !
Contrainte de se plier aux règles strictes de l’établissement, incapable de s’intégrer, Gloria se retrouve plus seule et démunie que jamais.
Aussi décide-t-elle de rentre
r coûte que coûte dans son pays, celui du nuage blanc, et, qui sait, d’y retrouver Jack…

MON AVIS

 

C'est un roman que j'ai bien aimé, plus que le premier de la série. Le fait de ne pas avoir lu le deuxième ne m'a gênée qu'un peu par moment pour savoir avec plus de certitude qui était qui dans les liens familiaux ou amicaux, mais cela n'a causé aucun désagrément dans le déroulement des événements.
Nous suivons dans celui-ci, la vie de jeunes filles devenant des jeunes femmes : Gloria, l'arrière-petite-fille de Gwyneira, une des deux héroïnes du premier roman "Le pays du nuage blanc", et de sa cousine, Lilian. La première est aussi introvertie, timide et pessimiste que la seconde est extravertie, confiante et optimiste. Alors que la première âgée de 12 ans voit son monde sombré de devoir partir en Angleterre pour y faire son éducation à la demande de ses parents, artistes qui se produisent dans le monde, la seconde âgée de 10 ans s'en réjouit totalement. Il faut dire que Gloria s'épanouit complètement dans la ferme de son aïeule où elle vit et dont sa mère est l'héritière. Elle est très attachée à cette terre et à cette vie dans les grands espaces avec chiens, chevaux et moutons et est secrètement amoureusement de Jack, le fils de Gwyneira, jeune homme de plusieurs années son aîné. Autant Gloria passe toutes ses années en Angleterre dans l'attente pénible du retour chez elle, autant Lilian, qui y est surtout pour faciliter le séjour de Gloria, s'y amuse beaucoup. Le moment tant attendu du retour se transforme en cauchemard lorsque Gloria apprend de ses parents qu'ils préfèrent la garder avec eux en tournée aux Etats-Unis plus longtemps que prévu et qu'ils la destinent à épouser un gentleman qu'elle n'aura pas choisi. Lilian, à l'âme romanesque, elle, est contrainte avec regret de retourner en Nouvelle-Zélande avant que la guerre ne fasse des ravages alors qu'elle venait de tomber amoureuse.
J'ai beaucoup aimé la première partie et adorée la troisième et dernière. La seconde est très sombre pour Gloria et pour Jack entre violence et guerre dans une période entre 1914 et 1916. 
L'auteure de cette saga se veut réaliste car la violence à l'égard des femmes y est omniprésente. C'était déjà le cas dans le premier et elle renouvelle cela dans celui-ci. Je m'attends donc à ce que ce soit le cas aussi dans le second. Pour ma part, je ne suis pas fan. C'est le seul bémol à mon goût. Mais, cela a l'air d'être un parti pris pour l'auteure. Ce n'est donc pas que de la romance. J'aime moins mais sachant cela, le roman est appréciable dans l'optique qui est le sien.
Ce que j'ai beaucoup aimé, c'est le personnage de Lilian toute légère et lumineuse qui a permis d'adoucir cette atmosphère dure qu'il pouvait y avoir par moment. Le personnage de Jack est très intéressant aussi. Tous les personnages secondaires, et ils sont nombreux, apportent quelque chose et rendent le récit très distrayant et varié. Gloria est une héroïne inhabituelle, une anti-héroïne de romance, je dirais. Cependant, son caractère est très bien défini en fonction de ce qu'elle vit et j'aime beaucoup la femme qu'elle devient à la fin.
Je prévois donc de lire le second prochainement pour savoir exactement ce qu'il en est de tous ces personnages qui ont joué également pour certains un rôle très important dans le troisième. C'est aussi l'occasion d'un vrai dépaysement dans des terres magnifiques et très singulières à l'autre bout du monde, et vous n'êtes pas sans savoir maintenant que j'adore cela.    

- C'est injuste ! cria-t-elle, les yeux pleins de larmes malgré ses efforts. Il faut que tu m'amènes moi aussi, oncle Georges ! Peut-être que Jack ne s'intéresse plus à moi, maintenant qu'il est marié, mais j'ai le droit d'être à Kiward Station ! Tu ne peux pas partir avec Lilian et me laisser ici !

- la fillette a grandi totalement hors du temps ! déclara la directrice avec tous ces signes de l'indignation. Et vous y êtes certainement pour quelque chose. Mais, bon, cette petite a certainement été livrée à elle-même dans cette ferme ! Le petit peu d'enseignement à domicile qu'elle a reçu n'a probablement pas suffi à y
remédier.

Lilian :
- C'est vrai ? Demanda-t-elle hors d'haleine. Mamie Gwyn m'envoie en Angleterre ? Là où habitent les princesses ?

Publié dans Saga Historique

Commenter cet article

Audrey 06/12/2015 17:26

Ces 3 livres me font envie depuis un moment et ta critique me donne d'autant plus envie de me lancer !

Olivia 04/12/2015 23:05

Bonsoir, j'aime beaucoup ta critique, et elle donne envie de lire le livre, bonne soirée et bon weekend :)

LadyRomance 05/12/2015 09:34

Merci beaucoup ! C'est très gentil !