Au coeur de l'Ouest, Penelope Williamson

Publié le par LadyRomance

Au coeur de l'Ouest, Penelope Williamson

A dix-sept ans, Clementine Kennicutt s'ennuie dans la bonne société de Boston et n'a qu'une idée : échapper à l'autorité puritaine de son père. Elle n'hésite pas à s'enfuir au cœur du Montana avec Gus McQueen, un séduisant éleveur de chevaux. Mais en 1879, l'Ouest sauvage, avec ses blizzards, ses loups affamés et ses voleurs de bétail, est bien peu hospitalier pour une jeune fille aussi raffinée et inexpérimentée que Clementine. C'est pourtant dans cette nature hostile et grandiose qu'elle va devoir apprendre à vivre auprès de celui qui est désormais son mari. C'est ici, surtout, qu'elle va enfin connaître cette folle passion dont elle rêve depuis toujours. Une passion pour un homme orgueilleux et solitaire, à l'image du Montana. Un homme qui n'est autre que le frère de Gus.

Une formidable saga, délicieusement romantique, nourrie de tout ce qui a fait la légende de l'Ouest américain. Un hommage vibrant aux femmes intrépides qui, à l'aube du XXè siècle, s'imposèrent sur cette terre où les chevaux et les hommes étaient rois.

Mon avis

 

L'héroïne de cette saga est un personnage que j'ai beaucoup apprécié. Clémentine est une jeune fille passionnée, troublée par les désirs qui naissent en elle, par sa nature ayant besoin de respirer, de s'émanciper, de vivre intensément alors qu'elle se trouve si souvent sermonnée par son père, prêtre, qui ne voit en elle et en ses aspirations que le "diable". Il me semble que ce dernier y est pour beaucoup dans sa décision, avec l'aide de sa mère, de fuire la maison familiale, lorsqu'elle rencontre l'homme de ses rêves, Gus, un vrai cow-boy qui tombe à point nommé pour l'emmener au loin, à l'aventure. Clémentine veut échapper ainsi à l'ennui de sa vie si étriquée dans la bonne société de Boston pour un dépaysement total dans le Montana, dans l'Ouest sauvage où le climat joue un rôle prépondérant dans la vie et le coeur des gens. C'est ou trop de chaleur, ou trop de vent, ou trop de froid, ou trop de neige etc... Clémentine devra s'y acclimater mais aussi s'habituer à une vie difficile sans servantes ni dame de compagnie et sans plus aucun lien avec sa famille qu'elle ne reverra jamais. Mais elle aura aussi à affronter, dans un espace grandiose avec ses vastes terres, les voleurs de bétail, les loups, les indiens aux comportements effrayants... Cette terre de l'extrème dans laquelle elle devra faire ses preuves pour être acceptée et respectée comme l'une des leurs est à l'image de de la passion qui dévorera l'héroïne pour un homme, Zack, le frère de son mari, beau, ténébreux et solitaire.

Clémentine est un très beau personnage romanesque dans la complexité des sentiments qu'elle éprouve et ne sait exprimer, et pour son fort caractère doté d'un grand courage, passant de la haine à la passion, dont la frontière est si mince, aussi bien envers les personnes que pour le Montana, et passant de l'enthousiasme à l'abattement face aux durs événements de la vie, mais retrouvant toujours la force de continuer.

C'est après l'instatallation de Clémentine dans sa nouvelle vie que l'auteure nous amène à découvrir deux autres personnages féminins succéssivement qui vont prendre de l'importance dans la vie de Clémentine car elles formeront toutes les trois un petit groupe d'amies qui se soutiennent et se rendent service. Très différentes les unes des autres, il y a d'abord Hannah au passé de prostituée difficile à vivre à l'époque et qui se crée tant bien que mal une nouvelle vie descente et respectable même si elle continue de vivre en marge en étant la maîtresse de Zack. Puis, il y a Erlan, une jeune chinoise vendue par son père parce que sa mère, sa favorite non mariée parmis ses nombreuses épouses, le trompe un jour. Erlan se retrouve ainsi dans le Montana pour y épouser le vieux Sam Wao. Il est intéressant de voir comment évoluent ces deux femmes l'une pour son passé difficile et ses conséquences dans sa vie et l'autre dont les décisions suivent une façon de penser liée à une culture si différente de celle qu'elle rencontre dans ce pays.

Peneloppe Williamson a su donné vie dans ce roman à toute une communauté qui se centre, au début, sur la vie dans le ranch de Clémentine et de Gus avec la présence quasi-constante de Zack, puis s'élargit à la ville qui prends de l'ampleur au fil des années avec d'autres personnages masculins venus travaillés dans les mines d'argent et de cuivre à proximité.

Les événements se déroulent sur une bonne dizaines d'années, ce qui rend un peu long le roman mais rien n'est inutile dans ce que l'auteure développe et se retrouve finalement correspondre à l'image du Montana, vaste, avec des périodes diverses et contrastée.

Ce choix de lecture était motivé parce que je voulais découvrir une histoire qui se déroule ailleurs de ce que j'étais habituée à lire et s'est porté sur l'Amérique d'époque et je n'ai pas été déçue, bien au contraire, car ce fut pour moi une saga très agréable à lire.

 

 

L'ennui avec les rêves, pensa t-elle, c'est que parfois ils se réalisent.

Elle haïssait trop ce pays pour se laisser vaincre par lui; elle l'aimait trop pour laisser le feu le détruire.

Je l'aime depuis toujours. Même avant de le connaître, je l'aimais, affirma t-elle.

Publié dans Roman historique

Commenter cet article

Suzy Bess 17/01/2016 13:09

L'environnement et l'époque de ce roman me tentent beaucoup !
Je ne connais pas du tout l'auteure mais je vais me pencher sur ses œuvres. ;)

LadyRomance 18/01/2016 10:11

Hell ! C'est le premier roman que je lis de Peneloppe Williamson. Je la découvre donc. Il me semble qu'elle a écrit des romans variés. Le prochain bouquin que je vais lire est aussi un de cette auteure "la passion d'Emma". Cela se déroule à Rhodes Island en 1890. Merci pour ton message ! A bientôt Suzy !