La mer en hiver, Susanna Kearsley

Publié le par LadyRomance

La mer en hiver, Susanna Kearsley
Lorsque Carrie McClelland, auteur à succès, visite les ruines du château de Slains, elle est enchantée par ce paysage écossais, à la fois désolé et magnifique. La région lui semble étrangement familière, mais elle met de côté son léger sentiment de malaise afin de commencer son nouveau roman, pour lequel elle utilise le château comme cadre et l'une de ses ancêtres, Sophia, comme héroïne.

Puis Carrie se rend compte que ses mots acquièrent une vie propre et que les lignes entre fiction et faits historiques se brouillent de plus en plus. Tandis que les souvenirs de Sophia attirent Carrie encore plus au coeur de l'intrigue de 1708, elle découvre une histoire d'amour fascinante, oubliée avec le temps. Après
trois cents ans, le secret de Sophia doit être révélé.

MON AVIS

 

Autant vous le dire tout de suite, "La mer en hiver" est un roman que j'ai trouvé superbe. Une adaptation au cinéma est prévue. S'il est bien fait, ce sera un film formidable pour nous amatrices de belles histoires romanesques.

J'ai trouvé l'histoire de la romancière Carrie Mc Clelland aussi intéressante, mais pour des raisons différentes, que l'histoire de son héroïne et ancêtre Sophia du roman historique qu'elle est en train d'écrire. Nous avons donc deux histoires qui se déroulent de façon successives : celle de la romancière à notre époque et celle de son héroïne et ancêtre il y a trois cent ans, toutes deux sur les mêmes lieux.

Carrie Mc Clelland est auteure de roman historique qui entame l'écriture de son dernier roman. Après un séjour en France, elle décide de partir en Ecosse pour visiter une région pour les besoins de son livre. Il se produit alors une véritable attraction pour le château de Slains qui "l'appelle" au point de changer ses plans et prendre la décision de s'installer en face du château dans un modeste cottage. Son héroïne s'impose à elle dans ce lieu si intensément que l'écrivain ne fait que retranscrire les scènes comme si elles se produisaient sous ses yeux avec les voix de ses personnages qui s'élèvent avec force. Cela lui cause évidemment un tel trouble qu'elle craint de n'être tombée dans la folie.

J'ai trouvé extrèmement intéressant de suivre le processus d'écriture, ainsi que la vie de Carrie très attrayante dans toutes les recherches et visites des lieux qui sont évoquées. J'ai beaucoup aimé son rapport avec les habitants qu'elle est amenée à cotoyer ou qui l'aident dans l'écriture de son roman. Il y a beaucoup de réalité me semble t-il ici de ce qu'a réellement vécu Susanna Kearsley elle-même en écrivant "La mer en hiver". 

Son travail de recherche sur les faits historiques qu'elle décrit est assez remarquable, surtout pour les avoir aussi bien combinés avec une romance telle que la vit le personnage de Sophia trois siècles auparavant. Toutefois, j'ai ressenti parfois un peu d'ennui dans les premiers chapîtres au sujet des faits historiques ou des lignées exposés de manière abrupte comme dans un "manuel d'Histoire". Cela m'a paru un peu maladroit et pompeux. Cet inconvénient s'estompe ensuite et l'Histoire avec un grand H vient s'intégrer parfaitement à l'intrigue. 

J'ai beaucoup apprécié "les retours" dans le quotidien de Carrie. Tout ce qu'elle vit est intimement lié à la vie de son héroïne Sophia. C'est comme deux vies qui se passent en parallèle et se rejoingnent bien que le temps les sépare. Elles se retrouvent au niveau spatial et transgénérationnel. Carrie vit sa propre romance et tisse des liens amicaux avec des personnages très sympatiques, notamment son logeur, brave vieil homme que j'ai trouvé très touchant.

Un des personnages historiques qui m'a beaucoup plu est le colonel Graeme, l'oncle du héro, un homme bienveillant et d'une grande bonté tout comme la comtesse d'Erroll décrite comme intelligente, capable et intrépide. Je l'ai trouvé dotant plus extraordinaire sachant qu'elle a réellement existé comme la plupart des personnages historiques évoqués. Kearsley a su respecter les faits, les événements et les personnalités autant que ses recherches le lui ont permis. 

Il y aurait encore beaucoup à dire, c'est un roman très riche, captivant et envoutant. Il est tout à la fois romanesque, dramatique et romantique. 

Cette auteure qui publie aussi sous le nom d'Emma Cole est une belle découverte pour moi des Editions Charleston.

J'ai l'espoir que d'autres de ses romans, s'ils sont de cette envergure, seront édités en français pour notre plus grand plaisir !

La mer en hiver, Susanna Kearsley

Cet endroit détiendra mon coeur pour toujours, disait-elle. Je ne peux pas le quitter.

C'est vrai, aucune vue n'est aussi mélancolique que celle de la mer en hiver, car elle nous indique que nous arrivons vraiment à la fin de l'année et que tous ses jours sont passés, des jours de joie et de peine qui ne reviendront jamais plus.

Où que j'aille, mon âme demeurera avec vous : ce n'est que mon ombre qui s'éloigne de vous.

Publié dans Roman historique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aurélie 07/02/2016 19:17

J'ai beaucoup aimé ce roman mais j'ai limite préféré l'histoire au présent ! ;) En revanche, je ne savais pas qu'il y aurait une adaptation ! C'est super !

LadyRomance 08/02/2016 09:36

Merci pour ta participation Aurélie ! Pour ma part, la romance historique prend le dessus. C'est ainsi ! J'adore ça ! Toutefois, ce que je trouve de fort avec ce roman, c'est qu'il y a effectivement la romance au présent qui est très travaillée également et plaisante à suivre, ce qui en fait un roman complet assez exceptionnel à mon avis ! A bientôt Aurélie ! Et bonne journée !