Le manoir des O'Connor, Annie cochert-Bonnefoy

Publié le par LadyRomance

Le manoir des O'Connor, Annie cochert-Bonnefoy

Editions France Loisirs publié en mars 2016, 234 pages - existe aux Editions Qui lit vit

Thèmes : fantômes, revenants, histoire d'amour, occupation allemande, secrets de famille...

1995, Béatrice et Marc Lange s'installent avec leurs deux enfants, Grégor et Abigaël, dans le somptueux manoir des O'Connor. Inhabitée depuis la Seconde Guerre mondiale, la demeure fut à l’époque le théâtre d’un terrible drame.
Béatrice est traversée par d’étranges sensations depuis sa première visite au manoir, mais elle refuse d’assombrir la joie de son mari. Pourtant dès le déménagement, de curieux phénomènes se manifestent. Est-ce le passé qui se rappelle à l’ordre ? L’arrivée de la famille Lange sur ces lieux est-
elle vraiment le fruit du hasa
rd ?

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

mon avis

Ce roman est un petit régal. J'aurais même apprécié qu'il soit un peu plus long !

L'histoire est celle d'une famille (avec deux enfants, Grégor et Abigaël, respectivement 14 et 12 ans) qui vient s'installer en campagne dans la région de Limoges où elle vivait jusqu'alors en ville. Les parents, Marc et Béatrice, souhaitent en effet que leur fille qui apprécie le calme de la nature et les balades puisse s'y épanouir car elle s'est renfermée sur elle-même depuis qu'elle a été victime d'un chauffard l'ayant renversée un an plus tôt. Ils espèrent qu'e!le retrouvera ainsi la joie de vivre qu'elle possédait auparavant. Ils sont séduits par un magnifique manoir dans un cadre idyllique laissé à l'abandon durant ces dernières années. Des travaux doivent être réalisés pour le remettre en état et aux normes de sécurité actuelles leur permettant ainsi de l'acquérir selon leur budget. Le manoir fut construit dans les années 20 par Lord John et Lady Hellen O'Connor, des irlandais de la belle bourgeoisie. Dans les années 40, John ne vit déjà plus qu'avec leur fille Jeanne, jeune femme de grande beauté (comme sa défunte mère), lorsque l'armée allemande réquisitionne le manoir. L'agence immobilière ne cache pas à cette famille qui souhaite l'acquérir, la tragique issue de l'histoire d'amour que vécut Jeanne en ces lieux avec son capitaine allemand parti pour son pays après la guerre et dont elle attendit le retour promis en vain. En effet, celui-ci fut abattu par des français sur le chemin de retour vers l'Allemagne.

Béatrice, la mère, est très vite conquise par cette belle demeure lors de leur première visite mais elle ressent néanmoins un malaise réel d'autant plus que cette histoire malheureuse la trouble. Son mari, Marc, à l'esprit très cartésien, ne prend pas du tout sa femme au sérieux. Charmée tout de même par le lieu, elle s'incline et l'affaire est réglée. Ils s'installent et là commencent à apparaître des événements étranges essentiellement en présence de Béatrice. Par la suite, leur fille découvre un journal intime de la jeune Jeanne ayant vécu cet amour au dénouement tragique auparavant. Des phénomènes d'ordre surnaturel prennent de plus en plus d'ampleur. Cependant, la famille décide de rester car justement, à la grande surprise des parents, leur fille se remet à parler de nouveau et à s'épanouir dans ce lieu.

Je ne peux pas vous en dire plus car toute l'intrigue trouve son intérêt dans la découverte peu à peu des événements et de l'éclaircissement apporté. Je peux par contre vous dire que c'est une histoire de fantôme mêlée à une histoire d'amour remarquable s'étant terminée de façon dramatique. Tout le plaisir vient de la lumière qui est apportée au fil des pages. Les personnages sont attachants, très réalistes et ont beaucoup d'humour. J'ai vraiment apprécié cette histoire touchante et surprenante. Cela ferait un superbe film entre romance historique, surnaturel et secrets de famille. J'ai souvent eu l'impression très agréable de suivre comme une pièce de théâtre.

Cela a été une lecture fort agréable pour moi.

Je les ai vus arriver, ce matin-là. Je savais qu'ils viendraient... C'est ainsi. J'attendais leur venue depuis si longtemps... Mais le temps n'est rien. Ce jour de décembre 1995, je m'en souviens fort bien, était leur jour. Celui où se jouerait leur destinée. Mais ils l'ignoraient encore. Innocents pantins, actionnés par quelques marionnettistes fantaisistes. Ainsi va la vie : on fait des choix, on croit les faire, mais tout est prévu d'avance. Les dés sont pipés, dès le départ. Dès votre naissance... ou même avant, allez savoir. La femme est arrivée la première, tirée à quatre épingles, stricte et austère dans son tailleur gris souris. Eux ? 11$ étaient en retard, coincés sur l'autoroute, par un stupide accident. Je le savais aussi... Je sais tout. Elle les a attendus, stoïque et droite comme la justice, devant le grand portail, juste à côté de la plaque en laiton piqué arborant fièrement le nom de Manoir des O'Connor. Et puis... la visite a commencé.

- Comme vous pourrez le constater, le temps a malheureusement laissé l'empreinte de son passage et l'état général de la demeure n'est pas de premier choix. Vous aurez beaucoup de travaux à faire avant de retrouver le charme de l'époque !
L'agent immobilier de chez Jarrot & associés, une femme d'aspect un peu revêche, sur laquelle les années écoulées avaient également tracé des marques peu engageantes, ouvrit en grand le majestueux portail derrière lequel se devinait un parc relativement entretenu. La lourde clôture rouillée émit une longue plainte discordante en tournant sur ses gonds, faisant s'envoler en toute hâte une nuée de passereaux. Un vieux manoir délabré apparaissait au détour d'une large allée, bordée de pelouse et de quelques massifs taillés récemment. Au lointain, derrière les hautes ramures des arbres du parc, on percevait le ruissellement délicat d'une rivière. Monsieur Jarrot de l'agence éponyme, spécialiste de l'immobilier international dans la région, avait longuement discuté avec ses clients des incroyables possibilités qu'offrait le luxe de vivre dans un pareil environnement.

Commenter cet article

Suzy Bess 08/09/2016 10:56

Ah, tu me donnes envie d'y jeter un coup d'œil ! Je ne suis pas une grande fan des histoires de fantômes mais celle-ci me tente beaucoup.

LadyRomance 08/09/2016 11:23

Elle est plutôt courte, avec un petit quelque chose de différent et agréable à lire !!!