Le mystérieux secret de Jane Austen, Lhattie Haniel

Publié le par LadyRomance

Le mystérieux secret de Jane Austen, Lhattie Haniel

Le mystérieux secret de Jane Austen inspiré de la vie de Jane Austen est une romance écrite par Lhattie Haniel avec un style autobiographique, épistolaire, journal intime comme si Jane Austen se racontait elle-même !

Ma Chère Amie, voici ce qu’aurait pu être le résumé de cette Romance :

— Je suis à vous, Mademoiselle ! De tout mon cœur, de toute mon âme ! Enfuyons-nous…

— Nous enfuir, Mr Lefroy ? Mais de quoi vivrons-nous ?

— D’amour, Miss Austen, d’amour…

Mais, non !

— L’intemporelle Jane Austen qui voyage au travers du temps, n’est-ce pas incroyable et peu probable ? me diriez-vous.

— Eh bien, non ! vous répondrais-je.

En cet intervalle qui l’emporte loin de chez elle, les expériences et les évènements que Jane Austen va vivre auront-ils tous raison d’elle, et lui donneront-ils l’envie de s’attacher ceux-ci dans certaines de ses futures romances ?

Seule cette histoire ne saurait vous le dire…

mon avis

Le mystérieux secret de Jane Austen est un roman que j'ai gagné à un concours organisé par son autrice Latthie Haniel que je remercie à nouveau ici. Je n'imaginais pas du tout le roman ainsi selon la quatrième de couverture. Il est sensiblement écrit en deux parties avec une première moitié du oman comme s'il s'agissait d'une autobiographie ou d'un journal intime de Jane Austen qui se raconte depuis sa naissance jusqu'au moment où elle part s'installer avec sa soeur et ses parents à Bath. Pour qui ne connait pas la vie de Jane, il est très intéressant et agréable de la suivre ainsi grâce à ce roman. Pour celles qui la connaissent déjà vous, découvrirez que l'autrice s'est attachée à la retranscrire fidèlement en fonction du peu d'éléments que certaines biographies existantes ou correspondances nous ont permis de connaître de la vie de Jane Austen.
La première partie s'achève donc sur l'installation à Bath. Il est tout à fait concevable que l'histoire de coeur que Jane a connu avec Thomas Lefroy (et là, je n'en dirais pas plus pour celles qui ne connaissent pas la biographie de Jane Austen !) et le fait de quitter la maison de famille de Steventon dans laquelle elle vécut très heureuse, ait pu provoquer dans une cetaine mesure ce qui se passe dans la deuxième partie comme s'il s'agissait d'un rêve suite à un choc. Mais ce n'est pas de cela dont il s'agit puisque cela prend plutôt un style fantastique dans le sens où Jane se voit transporter en 2017, époque dans laquelle elle va cotoyer les personnages de ses futurs romans. Et ça, c'est plutôt bien trouvé ! Si l'on passe l'étonnement que l'on peut éprouver du fait que notre époque provoque très peu de troubles à Jane, ce qui a suscité mon intérêt, c'est le personnage de Jane Austen lui-même parce qu'elle est dans le roman assez exactement comme je peux me la représenter dans son côté pétillant, vivante et alerte.
Alors, le fait de ne pas avoir été très convaincue par cette histoire, peut-être du fait que la moitié se passe à notre époque, ne m'a pas permis de l'apprécier complètement. Je crois que je ne suis décidemment pas vraiment ce que l'on appelle une adepte des romances du genre "austenerie" car peu ont su me toucher et me plaire vraiment. Mais pour celles qui aiment le genre, je ne doute pas qu'elle saura vous plaire et vous enchanter car cette romance maintient du reste un certain attrait tout le long pour connaître les aventures de Jane Austen et le fin mot de l'histoire.

Comment pourrais-je aimer un homme alors que mon cœur est envahi par l’amour d’un autre ?
Même si des années se sont écoulées, ma tête, mon cœur et même mon corps sont toujours envahis par Mr Lefroy.
Je me sens toujours si proche de lui comme si je m’étais trouvée entre ses bras hier…
Comme si son amour était encore palpable dans mon cœur…
Comme si je n’appartenais qu’à lui…

Je suis contente de cette relecture. Il y a même des passages dont j'ai complètement omis les avoir déjà écrits alors que je m'apprête à coucher sur mes petites feuilles de papier, les mêmes mots, les mêmes phrases. Quel drôle d'égarement que l'écriture ! On croit inventer une histoire, et l'on s'aperçoit que les mots pensés sont déjà écrits !

Malgré des âges bien différents, Jane Mary et Elyzabeth étaient superbes et rayonnaient dans les robes que cette dernière avait choisies pour elles trois. Elles apportèrent ainsi un nouveau visage aux hautes aristocrates présentes qui pour la plupart, étaient loin d'être dans l'âge d'un printemps. Ou alors, déjà bien fleuri...

Commenter cet article

Angelilie 04/03/2017 14:21

toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir

LadyRomance 08/03/2017 14:34

Merci beaucoup, cela me touche vraiment !