La carte postale, Leah Fleming

Publié le par LadyRomance

La carte postale, Leah Fleming

Publié le 2 juin 2016 aux Editions Belfond, 536 pages.

Thèmes : Secrets de Famille - Après Guerre - Seconde Guerre Mondiale - Voyages - Ecosse - Angleterre - Australie - Egypte - Amour - Relation mère-fille - Relation mère-fils - Amitiés féminines...

D'un manoir écossais au bush australien, en passant par l'Angleterre en guerre et le désert égyptien, une fresque familiale sur trois générations, qui mêle drames amoureux, disparition d'enfant et secret de famille. Un bouleversant voyage, par l'auteur de L'Enfant du Titanic.

Fin des années 1930. Dans un manoir écossais, Callie mène une vie privilégiée auprès de Phoebe, sa tante actrice. Sa rencontre avec le troublant Toby Lloyd Jones va tout bouleverser. Fascinée par ce séduisant homme d'affaires qui la couvre de bijoux, Callie l'épouse et le suit en Égypte. Mais sous le soleil du Caire couve un drame : elle vient de recroiser son amour d'enfance...

Quelques mois plus tard, c'est une Callie hagarde et enceinte qui rentre en Angleterre, alors que résonnent les premiers échos de la Seconde Guerre mondiale.

Début des années 2000, en Australie. Melissa Boyd se voit confier une mission par son père mourant : retrouver cette élégante Anglaise qui, soixante ans plus tôt, l'a confié à une famille de fermiers australiens, alors qu'il n'était qu'un petit garçon. Seul indice, une carte postale et ces mots : « Maman rentrera bientôt »...

mon avis

La carte postale est une fresque familiale qui se déroule des années trente jusqu'en 2002. Elle concerne principalement les drames amoureux dûs à la guerre et les conséquences qu'ils ont pu avoir d'une génération sur l'autre.
Comme je l'ai constaté déjà pour L'enfant du Titanic de la même autrice, la primauté est donnée à la succession d'événements au détriment d'un approfondissement de la psychologie des personnages à mon avis.

Je ne sais pas comment expliquer ce qui ne me plaît pas dans l'écriture de Leah Fleming. Son style probablement ! J'ai l'impression d'une avalanche de faits qui se suivent alors que j'apprécie également dans les récits le temps de la description des lieux, de l'ambiance dans laquelle évolue les personnages et parfois de l'évocation de choses simples du quotidien.

C'est étrange car l'histoire est riche encore une fois dans ce roman, très riche même, mais je n'arrive pas à m'attacher aux héroïnes même si elles ne me sont pas indifférente non plus. J'ai l'impression de suivre la vie des personnages que l'on me raconte en éprouvant de la distance comme si je regardais un film sans me sentir concernée. Je ne sais pas pourquoi. Mais vu que c'est la deuxième fois que cela me fait ça avec leah Fleming, je ne crois pas lire à nouveau d'autres de ses romans ou peut-être pour l'intérêt du fond de l'histoire car les intrigues sont toutefois remarquables, mais en connaissance de cause concernant la forme et le style qui ne me correspondent pas.

Mais je suis certaine que cette autrice a ses adeptes pour ses récits qui ne manquent pas de péripéties et de souffle. 

Je pense au contraire que tu étais destinée à l'amour. Ton sort a été scellé à l'instant où tu as eu cette carte postale entre les mains. C'est grâce à elle que vous vous êtes rencontrés. Crois-moi, je sais ce que c'est de trouver l'amour au mauvais endroit, au mauvais moment. Certaines situations ne sont pas bien pratiques, mais il faut suivre son coeur, Melissa. Tu vois ce qui m'est arrivé... Ne perds pas tout comme je l'ai fait. Si seulement mon histoire pouvait servir à te montrer les erreurs à ne pas reproduire, je serai satisfaite ?

La carte postale, Leah Fleming

Publié dans Roman historique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article