Il était une lettre, Kathryn Hughes

Publié le par LadyRomance

Il était une lettre, Kathryn Hughes

Publié aux Edition Calmann Levy le 3 février 2016 et aux Editions Le livre de poche le 8 février 2017,

Thèmes : Violence conjugale - Grossesse - Destins croisés - Seconde Guerre Mondiale...

Tina est malheureuse auprès d'un mari trop porté sur la boisson et souvent violent. Le week-end, pour ne pas être à ses côtés, elle se réfugie dans une boutique caritative où elle est vendeuse bénévole. C’est alors que sa vie bascule lorsqu'elle y découvre une lettre dans la poche d'un vieux costume. Cette lettre n'a jamais été ouverte, le timbre n’est pas cacheté et elle date de septembre 1939 : c'est une demande en mariage.

Très émue que la destinataire n’ait jamais reçu cette demande, Tina va mener l'enquête et découvrir l'histoire bouleversante d'un amour impossible… Celui de Chrissie, jeune sage femme de 17 ans qui tombe éperdument amoureuse du jeune séducteur de son quartier, malgré les réticences de son père, un médecin très strict. La guerre finit par exploser et son grand amour est contraint de partir au front, la laissant enceinte, et seule face à ce secret honteux qui va faire exploser sa cellule familiale.

Pendant que Tina poursuit ses recherches, elle découvre qu’elle aussi est enceinte, mais d’un homme qu’elle n’aime plus. Elle décide d’essayer de retrouver à tout prix Chrissie et son enfant, en espérant ainsi redonner du sens à sa vie.

mon avis

Il était une lettre est un récit très émouvant.

Il raconte l'histoire en Angleterre de deux femmes chacune avec destin dramatique à deux époques différentes dont le lien est une lettre retrouvée.

Chrissie, une jeune fille, vit une histoire d'amour en 1939 rendue difficile par un père médecin très strict soucieux de sa réputation et de celle de sa famille n'acceptant pas le milieu social inférieur du fiancé de sa fille. L'histoire de Chrissie est déchirante et très justement décrite selon les moeurs de l'époque et le caractère intransigeant du père.

Tina, une jeune femme, est mariée à un homme violent alcoolique dans les années 70 qui lui fait vivre un enfer mais dont elle est amoureuse. Son histoire m'a parfois mise mal à l'aise parce que son vécu est vraiment lourd et difficile mais il est malheureusement un classique de ce genre de situation du mari maladivement jaloux, paranoïaque, dont l'alcool mène à la violence.

La tension dramatique est palpable dans les deux histoires, très bien menée et traduite par Kathryn Hughes.

 Heureusement, toute la deuxième et dernière partie du roman est plus légère et réjouissante avec l'entrée d'un troisième personnage essentiel. Cela créée une autre dynamique qui permet de trouver un nouvel équilibre à l'intrigue et révèle un autre aspect de l'histoire très agréable à suivre.

L'intrigue est très bien ficelée et ferait un très bon scénario de film. J'adorerais voir cette histoire en images.

C'est une très belle découverte pour moi !

Il était une lettre, Kathryn Hughes

Toutes celles qui passent par ce couvent sont des filles déchues, des dégénérées sur le plan de la morale, que la société a mises à l’écart et qu’ont rejetées leurs familles sur qui elles n’ont apporté que la honte ! Nous leur donnons un foyer, nous veillons sur elles pendant leur grossesse et nous faisons tout pour que leurs bébés soient recueillis par des parents aimants. Nous nous assurons qu’elles purifient leur âme en effectuant un dur labeur.

Elle s'émerveilla de la quantité de choses que pouvaient vous apprendre les enfants, de cette sagesse qui était la leur et que si souvent on sous-estimait, ou même ignorait.

Commenter cet article

Scarlett Julie 28/07/2017 12:40

J'avoue que j'avais adoré aussi ce roman <3 <3 <3