Les nuits blanches de Lena, Madeleine Mansiet-Berthaud

Publié le par LadyRomance

Les nuits blanches de Lena, Madeleine Mansiet-Berthaud

Sorti le 2 juin 2016 aux Editions Presses de la cité.

Thèmes : Romanesque - Russie - Début XXe - Prince - Médecin - Infirmière - Révolution...

Durant la période troublée de la révolution russe, en 1914, Lena quitte Paris pour Saint-Pétersbourg. Cette petite-fille de Cosaque, qui a grandi en France, ne se sent pas trop dépaysée dans la ville aux célèbres nuits blanches. Elle entre au service du prince-ministre Boris Noboranski. Sa formation d'infirmière et son caractère délicieux vont vite la rendre indispensable. Elle est une préceptrice formidable, qui veille sur le petit garçon hémophile de la famille. Seule l'épouse de Boris se tourmente, devinant que son mari a succombé au charme de la jolie Française. Lena, grâce à sa perspicacité et à son tact, aide les Noboranski à ouvrir les yeux et à prendre conscience de la fin de leur monde. Un jour, alors qu'elle a repris son métier d'infirmière, elle rencontre Anton, un médecin dont elle s'éprend.

Les événements tragiques qui secouent le pays les éloigneront-ils l'un de l'autre ?

mon avis

Les nuits blanches de Lena est un roman qui m'a un peu déçue par son style. J'aurais souhaité un récit plus fluide et qui transporte davantage. L'écriture, un peu terne à mon goût, dessert cette histoire qui recélait pourtant d'un plus fort potentiel à mon avis. Peut-être pour garder un certain "sérieux", l'autrice n'est pas allée au bout de son histoire. C'est dommage car cela ne lui aurait rien enlevé de sa qualité, bien au contraire, cela n'aurait été que plus magnifique, je crois.
J'ai beaucoup apprécié l'harmonie entre la romance et l'Histoire avec un grand H. Lorsque celle-ci se met au service de l'évolution des personnages et de l'histoire d'amour évoquée, je trouve cela exaltant. Ici ce sont les effets de la Première Guerre Mondiale qui vont mettre à mal le régime des Tsars en Russie et avoir des conséquences sur la vie de nos héros et leur entourage.  
J'ai trouvé féérique et fabuleuse toute l'histoire qui se déroule à Saint Pétersbourg surtout lorsqu'on la lit en cette période qui précède Noël. Cela invite au voyage dans des décors magiques et somptueux... de princesses... des neiges...
L'histoire de l'héroïne, Lena, est très intéressante à suivre, notamment du fait qu'il y ait une réelle prise en compte du climat historique de la part de l'autrice. Il y a un savant mélange entre la vie personnelle de Lena et le contexte historique qui en font un très bon roman.
En bref, j'ai beaucoup beaucoup aimé cette très jolie histoire d'amour bien que j'aurais souhaité un style plus nuancé, plus élaboré, plus fluide, ce qui aurait sublimé cette histoire singulière dans l'une des destinations les plus magiques qui soit en cette période de l'année.

 

Le tolga dont elle avait tant admiré les effets à St Pétersbourg éclairait les nuits blanches d'une lumière blafarde peu favorable à l'endormissement. Elle ne se décidait pas à quitter les jardins, tant ce phénomène la troublait.

Juin fut donc marqué par des nuits plus blanches et plus longues.

Version que j'ai lu, publiée en Novembre 2017 aux Editions France Loisirs, 494 pages.

Version que j'ai lu, publiée en Novembre 2017 aux Editions France Loisirs, 494 pages.

Publié dans Roman historique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article