Honorables intentions, Fabiola Chenet

Publié le par LadyRomance

Honorables intentions, Fabiola Chenet

Publié le 9 janvier 2018 aux Editions Charleston, Diva Romance, 297 pages.

Thèmes : Londres XIX° siècle - Mondanités - Bals - Aristocratie - Amour...

Londres, 1868

Comme chaque année, la nouvelle saison des bals va s'ouvrir ! À cette période, chaque famille ambitionne de sceller un noble et riche mariage…

Bien malgré elle, Kate Houtton doit être présentée dans le grand monde. Jusqu'ici, les honneurs et les invitations mondaines étaient réservés à Charlotte, sa soeur cadette, ce qui convenait parfaitement à Kate. Mais cette année, lady Martha, leur grand-mère et dépositaire de l'héritage familial, a posé ses conditions : la cadette ne pourra convoler qu'une fois l'aînée dûment mariée. Quelle déconvenue pour les filles Houtton… Qu'en sera-t-il des activités que Kate a jusque-là réussi à tenir secrètes ? Charlotte devra-t-elle renoncer à son amour pour Arthur ? La jeune femme est pourtant loin de se douter que, sur la liste de ses soupirants, figurera le séduisant John Barnes…

mon avis

Je remercie Babelio, ainsi que les Éditions Diva Romance pour l'envoi de Honorables intentions de Fabiola Chenet que j'ai eu le plaisir de lire dans le cadre de la Masse Critique.

Honorables intentions raconte l'histoire se passant à Londres en 1868 de Kate Houtton, fille de barons, dont la sœur cadette, Charlotte, une jeune femme très belle, se trouve dans l'impossibilité d'épouser Arthur Barnes, le comte de Northey, tant que sa sœur aînée ne s'est pas mariée.

Kate, d'un physique ne correspondant pas aux critères de l'époque, très grande et portant des lunettes, n'attire pas le regard des hommes, si ce n'est pour sa dot, ce dont elle n'est pas dupe. Quoi qu'il en soit, ses préoccupations ne sont pas du tout tournées vers les mondanités de la haute société et le mariage l'intéresse encore moins.

Kate, intelligente et perspicace, a des activités autrement plus sérieuses et secrètes auxquelles elle peut s'adonner en toute discrétion d'autant plus que sa famille, ne l'aimant pas, ne s'intéresse absolument pas à elle depuis bien longtemps. Cependant, le comte de Northey, très épris de Charlotte, demande son aide à son cousin John Barnes, un beau jeune homme, en épousant Kate. Celui-ci accepte se sentant redevable car Arthur lui a sauvé la vie cinq ans auparavant. En effet, ce jour-là, il lui fit la promesse de lui rendre cette faveur le jour où il en aurait besoin.

Kate et John sont deux héros absolument peu conventionnel et donnent du souffle et beaucoup de fraîcheur à cette romance, ce qui la rend très divertissante. Ce sont des personnages très inhabituels qui forment un couple fort insolite auquel on s'attache énormément.

Honorables intentions est une romance qui a su agréablement me surprendre par son intrigue inattendue. Malgré un style manquant parfois de clarté, j'ai apprécié cette histoire originale et sympathique faite d'aventure, de surprise et d'amour. Bien trouvée et bien menée, elle permet de passer un bon moment de lecture.

- Je dois vous signifier que je tiens plus que tout à mon indépendance. Et à une certaine vie privée. Je suppose que vous aussi. Je n'aurai jamais l'audace de croire que vous puissiez m'être fidèle. Aussi, je vous suggère de prendre une maîtresse une fois l'enfant né.

Kate s’intéressait à la politique depuis de nombreuses années maintenant. Elle recevait et lisait religieusement tous les journaux, y compris Punch, la revue satirique, connue pour critiquer les différentes classes sociales. Elle y aimait particulièrement l’humour des rédacteurs et des dessinateurs, même si, parfois, certains articles la faisaient grincer des dents. Bien sûr, tous ces exemplaires étaient bien cachés dans sa chambre. Si jamais son père les découvrait, il serait capable de la renier, lui qui demeurait fermement conservateur.

Publié dans Roman historique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article