La belle italienne, Lucinda Riley

Publié le par LadyRomance

La belle italienne, Lucinda Riley

Publié aux Editions Charleston le 9 septembre 2016, 510 pages.

Amour - Opéra - Italie - Drame - Jalousie - Trahison...

Rosanna Menici n'est qu'une petite fille lorsqu'elle rencontre Roberto Rossini, l'homme qui va changer sa vie. Dans les années qui suivent, leurs destins vont être liés par leur extraordinaire talent de chanteurs d'opéra et par l'amour obsessionnel qu'ils se vouent l'un à l'autre - un amour qui affectera leurs vies et celles de leurs proches. Mais, comme Rosanna le découvrira progressivement, leur union est hantée par des événements passés... Le parcours de Rosanna nous emporte des ruelles de Naples au monde prestigieux des plus grandes salles d'opéra.

La Belle Italienne est une histoire d'amour magnifique, au fil de laquelle s'entremêlent trahison et découverte de soi.

mon avis

La belle italienne est un roman à nouveau très réussi de la talentueuse Lucinda Riley que j'admire tant. Ce roman a déjà été publié par le passé. Il a été remis au goût du jour par son autrice comme elle l'a fait aussi pour L'ange de Marchmont Hall pour notre plus grand plaisir suite à la demande des Éditions Charleston souhaitant les rééditer.

Et c'est ainsi que l'on peut découvrir ce roman particulier qui se distingue de la plupart des romans les plus récents de Lucinda Riley dans lesquelles le récit se déroule sur deux périodes différentes.  Ici, le roman concerne uniquement des personnages  dont l'histoire se passe sur une vingtaine d'années durant les années 1970 et 1980.

La belle italienne raconte l'histoire passionnée et tumultueuse de deux chanteurs lyriques. Le monde de l'opéra est très présent, se situant à Naples dans un premier temps, puis sur les plus grandes scènes d'Europe jusqu'aux États-Unis.

Il s'agit d'une histoire d'amour dévorante avec des héros dotés d'un don, d'une voix exceptionnelle qui, issuent tous deux de famille modeste dans un village d'Italie, vont évoluer dans un monde plus riche et célèbre. Si lui est déjà un bel homme mûr au moment de leur rencontre, l'héroïne n'est encore qu'une fillette. Lui avec un caractère affirmé et fougueux. Elle avec un caractère doux et naïf qui évolue au fil du temps. Leur amour fusionnel tournant à l'obsession les ballotent de périodes de bonheur en périodes de souffrance, tributaire de leurs failles respectives.

C'est un roman fort, sensible, parfois léger, souvent poignant. Une histoire remarquable dont les personnages secondaires sont d'une présence essentielle dans le récit et qui sont très attachants. Je pense à de très beaux personnages masculins comme le frère aîné de l'héroïne et l'homme qui devient son ami à Londres, ou bien encore le personnage féminin d'Abi, son amie anglaise.

Une fois de plus, je suis conquise avec ce grand Lucinda Riley, un roman encore différent, une superbe histoire d'amour dans un genre dramatique assumé mais bien dosé.

Papa était fier d’avoir réussi à sortir de la misère et de pouvoir nous offrir une vie où nous ne manquions de rien. J’étais heureuse moi aussi, mes rêves ne se projetant pas plus loin que le lendemain.
Puis, une chaude nuit d’été, quand j’avais onze ans, ma vie a basculé. Il semble impossible qu’une fille si jeune puisse tomber éperdument amoureuse ; pourtant, je me rappelle parfaitement l’instant où j’ai posé les yeux sur lui, pour la toute première fois…

Avec ce premier baiser, nous savions que nous avions scellé notre sort, que c'était notre destinée d'être ensemble, quel qu'en soit le prix.

Publié dans Roman Contemporain

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cécile Paccoud 15/03/2018 11:35

Merci Lady pour cette superbe chronique... Très belle journée à toi...

LadyRomance 16/03/2018 09:42

Merci beaucoup Cécile pour ta fidélité ! Très belle journée à toi aussi !