La soeur de la tempête, Lucinda Riley

Publié le par LadyRomance

Publié le 8 avril 2016 aux Editions Charleston, 602 pages.

Thèmes : Saga Familiale - Amour - Mer - Norvège - Quête des origines - Musique...

À la suite du décès inattendu de leur père, un milliardaire excentrique qui les a adoptées dans sept pays, Ally et ses soeurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, un magnifique château situé sur les rives du lac de Genève. Deuxième de la fratrie, Ally a un tempérament tempétueux. Navigatrice professionnelle, elle est aussi musicienne à ses heures.

Fragilisée par ce décès, Ally vit un nouveau drame qui la pousse à partir à la recherche de ses origines. Les indices que lui a laissé son père en guise d'héritage vont la mener au cœur des fjords sublimes de la Norvège. Les recherches mèneront Ally à Thom Halvorsen, l'arrière-arrière-petit-fils de Jens Halvorsen et d'Anna Landvik, un brillant compositeur et une merveilleuse chanteuse. Quel lien unit Ally à ce couple ?

À travers un siècle d'histoire, découvrez le fabuleux destin de cette lignée de virtuoses et laissez-vous porter par la musique d'un concerto inoubliable qui fera le pont entre Ally et ses aïeux.

mon avis

Bien que ce soit celui que j'ai le moins aimé, ayant lu les tomes 1 et 3, ce tome 2 est néanmoins magnifique, très riche, triste par moment mais plein d'amour et d'espoir.

C'est le monde de la musique qui est à l'honneur dans cet opus avec l’œuvre magistrale Pear Gynt de Grieg. Même si peut-être cela ne vous dit rien comme ça de nom, vous connaissez à coup sûr sa musique, notamment "Au matin" qui est tiré de cette œuvre.
Le tome 2 concerne la seconde des sept sœurs, Ally, qui part elle aussi a la découverte de ses origines car elle a été adoptée comme ses sœurs par un homme assez mystérieux qui leur a apporté tant d'amour que sa disparition crée un choc et un grand vide.

Avec Ally, nous voyageons aux pays des fjords. Et l'on se laisse happer par ce page-turner dans ce cadre grandiose et dépaysant que le père de Lucinda Riley appelait "le haut du monde". Celle-ci fait à nouveau preuve de son immense talent dans cette "orchestration" qu'elle maîtrise à merveille de cette série des Sept sœurs. On se demande bien ce que furent les circonstances de l'inhumation en mer du père adoptif et ce qui l'en est exactement de sa mort. Puis, la quête d'identité de l'héroïne nous mène vers le passé d'une ancêtre dont le don pour le chant lyrique l'a amené vers un destin familial bien différent de celui auquel elle était destinée comme simple fermière. 

Originale, l'intrigue a la particularité d'être assez inhabituelle dans son déroulement du fait que le roman fasse parti d'une saga. De ce fait, l'autrice a pu se permettre quelques nouveautés dans son registre habituel pour notre plus grand plaisir.

Bref, j'ai énormément aimé et me suis encore une fois vraiment régalée.

 

Je m’étais brutalement rendu compte que tant qu’on n’avait pas soi- même perdu un être cher et connu cette douleur profonde, il était impossible de comprendre réellement ceux qui traversaient ces épreuves.

Tu es bien placée pour savoir que l'important n'est pas d'où l'on vient génétiquement parlant, mais qui l'on devient.

Je vous en supplie… je vis dans le tourment depuis la dernière fois que je vous ai vue. je n’arrête pas de penser à vous, de rêver de vous… ne voyez-vous pas que le destin a conspiré pour nous réunir de nouveau ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article