Dans la chaleur de l'été, Vanessa Lafaye

Publié le par LadyRomance

Publié aux Editions Gabelire en Février 2017, 450 pages.

Thèmes : Ségrégation raciale - Floride - Ouragan - Années 1930 - Drame - Romance...

Lorsque Henry rentre à Heron Key, en Floride, après avoir survécu à l’enfer des tranchées et à de nombreuses années d’errance en Europe, rien n’a changé : Les Noirs subissent toujours une ségrégation d’une violence inouïe et les vétérans sont parqués dans des camps insalubres.

Missy non plus n’a pas changé, et elle n’a jamais cessé de penser à lui durant son absence. Alors quand Henry se retrouve accusé d’agression sur une Blanche, elle est la seule à prendre sa défense. Les esprits s’échauffent rapidement sous ce soleil de plomb et les tensions ne cessent de monter entre les deux communautés. Mais un gigantesque ouragan s’annonce bientôt, et la mort ne choisit pas la couleur de peau…

mon avis

Dans la chaleur de l'été est une très belle histoire d'amour dans un contexte historique que je ne connaissais pas du tout. Cela se passe dans le sud de la Floride en 1930 durant la Grande Dépression. Des vétérans blancs et noirs qui se sont battus en France au cours de la Première Guerre mondiale, se sont vus rejetés, après un accueil triomphant de courte durée, par une population dont la mentalité n'avait pas évolué.

Car en France, avec une liberté plus grande et moins de traditions sclérosantes, les noirs américains étaient considérés comme égaux aux blancs, voire comme des héros . Ils pouvaient former des couples mixtes sans problème. En Amérique, non seulement ils sont revenus avec leurs meurtrissures de guerre mais ils n'ont jamais perçu la prime promise par le gouvernement, les laissant dans le dénuement le plus total dans des camps insalubres et indignes. D'un autre côté, les autochtones blancs, nommés les Conch dans cette partie de la Floride, n'ont reçu aucun soutien du gouvernement pour les accueillir. C'est dans cette ambiance que Henry Roberts, un vétéran noir dont Missy Douglas, l'héroïne, est amoureuse depuis toute jeune, va être accusé à tort d'agression sur une blanche.

Sur fond de faits historiques réels, Vanessa Lafaye évoque une histoire d'amour émouvante dont la douceur et la beauté viennent se heurter à la violence et agressivité dans laquelle elle évolue et à laquelle viendra se rajouter un ouragan ayant vraiment eu lieu à cette époque.

  Un très beau roman !

 

Il lui sembla que d'une manière ou d'une autre, elle n'avait fait que ça toute sa vie, attendre Henry Roberts.

Ses yeux étaient cernés de profondes meurtrissures bouffies qui ne partaient pas, même au soleil de Floride et après des années de nourriture maison. On aurait dit que les soldats étaient tatoués de l'intérieur par tout ce qu'ils avaient vu. Il fallait bien que ça sorte, et ça sortait par les yeux.

Publié dans Roman historique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article