Une saison au bord de l'eau, Jenny Colgan

Publié le par LadyRomance

Publié le 7 juin 2018 aux Editions Prisma, 472 pages, 19,95 euros.

Thèmes : Ile écossaise - Deuil - Liens familiaux - Amour - Amitié - Cuisine...

Assistante juridique dans un cabinet d'avocats à Londres, Flora McKenzie était loin d'imaginer qu'il lui faudrait, pour son travail, retourner à Mure, l'île écossaise sur laquelle elle a grandi. Une île qu'elle a quittée avec perte et fracas après le décès brutal de sa mère, quelques années plus tôt. Quand elle arrive à Mure pour s'installer dans la ferme familiale, la jeune femme sent très vite qu'elle n'est pas la bienvenue. Les non-dits et les ranc?urs du passé empoisonnent ses relations avec son père, ses frères, mais aussi avec la plupart des habitants du village. Jusqu'au jour où Flora tombe par hasard sur le vieux cahier de recettes de sa mère. En se plongeant dans ce carnet, elle se découvre une nouvelle passion pour la cuisine qui pourrait bien l'aider à se réconcilier avec sa famille et son île natale. Emportée par son élan gourmand, Flora décide de rénover une boutique sur le port dans l'espoir d'y ouvrir un restaurant éphémère...

mon avis

Une saison au bord de l'eau est une romance feel good fort agréable  et sympathique à lire, particulièrement en été d'ailleurs (mais pas que ), puisqu'elle se déroule lors de cette saison, à Mure, une île au nord de l'Ecosse imaginée par l'autrice.
Il raconte l'histoire de Flora MacKenzie, 26 ans, qui revient sur l'île où elle a grandi dans la ferme familiale depuis des générations. Flora a fui à Londres après la mort de sa mère ayant causée une immense douleur et des plaies restées ouvertes chez une fratrie de jeunes adultes et un père choqué.
Travailler à Londres s'est présenté à Flora comme le moyen d'ignorer son chagrin et de se sentir quelqu'un d'autre. Et elle vit dans l'espoir qu'il se passera un jour quelque chose avec son patron dont elle est folle amoureuse, un jeune avocat pourtant odieux. Assistante juridique, elle n'a aucune envie de retourner après trois ans sur l'île dans laquelle elle se sent minable. Mais elle est la mieux placée pour s'occuper là-bas d'une affaire pour un riche client qui ne veut pas d'un projet d'éoliennes qui viendrait enlaidir le territoire sur lequel il compte ouvrir un magnifique parc hôtelier. Retrouvant sa famille morose et en difficulté financière, des habitants qui la boudent pour son attitude choquante lors de son départ précipité de l'île, Flora va trouver dans un livre de recettes de cuisine ayant appartenu à sa mère un nouvel espoir qui pourrait bien lui apporter un nouvel éclairage sur sa vision des choses.
Jenny Colgan est une autrice dont j'adore lire les romans, vous le savez maintenant. Et avec celui-ci, j'ai encore passé un super bon moment. Car même si certains thèmes sont difficiles, ils sont toujours traités avec beaucoup de bonne humeur et une ambiance générale pétillante.

Une saison au bord de l'eau est une comédie romantique rafraichissante et dépaysante fort divertissante. C'est le genre de roman feel good à mettre dans son sac l'été pour passer un moment très agréable au bord de l'eau ou à l'ombre d'un arbre que l'on soit en vacances ou pas.

 

La plage devant eux s'étirait sur des kilomètres. Le sable était d'un blanc immaculé, la mer pâle venant lécher le rivage. Dans les lambeaux de brume marine qui subsistaient, il était impossible de voir où elle finissait, elle se fondait dans l'infini. Le monde se résumait à cette magnifique plage, complètement, totalement vide, comme si personne n'y avait jamais mis les pieds. Seul Branble laissait ses empruntes dans le sable virginal.

Prudemment, lentement, elle tendit la main pour la poser sur ce qu'elle supposa être la joue de l'orque, à côté de sa bouche. Ce faisant, une vieille chanson de sa mère lui revint spontanément en mémoire; la vieille "musique buccale", datant d'un temps qui vit naître la musique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article