Les mystères de Honeychurch - tome 1 : Petits meurtres en héritage, Hannah Dennison

Publié le par LadyRomance

Publié le 31 octobre 2018 chez City Éditions, 335 pages, 14,95 euros.

Thèmes : Enquête policière - Campagne anglaise - Aristocratie - Manoir - Mystère - Humour...

Ridiculisée par la presse people, Kat Stanford abandonne son émission de télévision à succès pour se réfugier au fin fond dans la campagne anglaise. Sa mère vient d’acheter une vieille bicoque à Honeychurch, un domaine appartenant à une prestigieuse famille d’aristocrates aussi désargentés qu’excentriques.

Ah, les joies de la campagne ! Enfin, les joies, c’est vite dit… La maison de sa mère est une véritable ruine et son voisin est bien décidé à la faire déguerpir. Et puis, à peine arrivée, Kat est plongée dans un imbroglio mystérieux : une nurse disparaît et une domestique est retrouvée assassinée au fond du parc.

Quand elle apprend en plus que sa mère écrit des romans érotiques et que ce n’est pas du tout le hasard qui l’a conduite au domaine, Kate se demande ce qu’elle va encore découvrir en arpentant les sombres couloirs du manoir de Honeychruch...

Même à la campagne tout le monde a des secrets à cacher !

mon avis

Petits meurtres en héritage est le premier tome de la nouvelle série comédie policière Les mystères de Honeychurch.
J'ai trouvé quelques longueurs avec peu d'actions dans le premier tiers du roman mais ensuite, lorsque les choses se mettent en place, cela devient très intéressant.
Kat Stanfort, la présentatrice connue d'une émission sur des objets de brocante à laquelle elle vient de démissionner, prévoit d'ouvrir une boutique de jouets anciens avec sa mère à Londres après le décès de son père à qui elle a promis de s'occuper de sa mère. Elle part la retrouver car elle s'est blessée dans le Devon où elle vient d'acheter une maison "Le logis du palefrenier" faisant partie du vaste et beau domaine du manoir de Honeychurch. Là, elle découvre que sa mère qui s'était toujours adaptée aux exigences de son père dans une vie étriquée à Londres, cachait sa préférence pour une vie plus libre à la campagne. Par ailleurs, elle menait en secret une activité d'écrivain célèbre à laquelle elle ne s'était pas attendue lorsqu'elle présenta à un éditeur sa première romance érotique qui fit grand succès. Mais Kat s'inquiète pour sa mère qui se blesse constamment jusqu'à risquer sa vie dans cette maison vétuste. Sa mère pense qu'en réalité elle est victime de la malveillance du voisin qui voudrait se débarrasser d'elle. Et puis, certains membres du personnel comme certains de ceux qui résident dans le manoir ont une attitude inquiétante, voire vraiment suspecte.
Quant à la vie amoureuse de Kat, elle n'est pas de tout repos non plus. Celle-ci entretient une relation avec David, un homme marié ayant des enfants soit disant sur le point de divorcer mais qui invoque toujours des raisons de repousser l'échéance. Pour couronner le tout, sa femme n'est autre que la présentatrice vedette d'une autre émission qui dévoile les secrets de familles de personnes célèbres. Justement, Kat en a fait les frais avec une belle humiliation. Et David pour des raisons professionnelle et personnelle arrive avec sa famille dans le coin de campagne.
C'est dans toute cette ambiance qu'une disparition, celle de la nurse, se produit au moment même où elle était renvoyée. Son départ n'a laissé aucune trace d'elle. Et puis, quelque temps plus tard c'est la gouvernante qui est retrouvée assassinée au fond du parc.
Petits meurtres en héritage est un roman au style très dynamique avec de nombreux dialogues et des situations loufoques qui donnent un ton très théâtral par moment à l'effet comique.
C'est un roman plutôt sympathique avec des personnages très typés, certains au caractère bien trempé, voire excentrique. Le ton est donc à l'humour bien britannique. On passe un bon moment avec cette comédie policière dans cette famille d'aristocrates et leurs employés qui cachent pour certains bien des secrets et dans laquelle viennent se greffer Kat, héroïne affable et touchante menant une vie un peu décousue et sa mère résolue à commencer une seconde vie aussi surprenante pour Kat qu'elle est inattendue. Une série à suivre qui promet bien des péripéties et des moments forts fantaisistes sur fond d'enquêtes policières !

 

Hillersdon House - Manoir ayant inspiré le Manoir de Honeychurch

Hillersdon House - Manoir ayant inspiré le Manoir de Honeychurch

En dépit de la gravité de la situation, je dus combattre une envie de glousser. Toute cette histoire me semblait surréaliste. Gayla n'avait pas disparu depuis vingt-quatre heures que le flic du coin - avec du jaune d'oeuf sur sa chemise - était convaincu qu'un crime avait été commis. Je n'arrivais pas à imaginer la police de Londres se lancer dans une investigation pareille.
Nous attendîmes sans rien dire, pendant que Shawn terminait sa conversation téléphonique derrière les rideaux de brocart. Quand il revint vers nous, son expression était grave.
- Mauvaise nouvelle, j'en ai bien peur. La valise de Gayla a été retrouvée, mais pas le moindre signe de la jeune femme.
Mon estomac se contracta et ma mère me saisit la main. Tout à coup, l'envie de rire nous était passée.

- Visiblement, Elinor Glyn, qui avait coutume de séjourner au manoir de Honeychurch pendant ce que l'on avait coutume d'appeler les "coquines années 1890", est la première à s'être lancée dans la littérature érotique.
- Jai vu l'un de ses livres dans ton bureau.
- Elinor Glyn est censée avoir été la première it-girl.
- Ce qui signifie ?
- Le fait d'avoir ce truc ou pas. Tu sais, le sex-appeal, expliqua ma mère. Angelina Jolie l'a, cette pauvre Lavinia, non... ni toi non plus, malheureusement, mais tu pourrais, si tu faisais plus d'efforts.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article