L'île aux camélias, Tabea Bach

Publié le par LadyRomance

Publié le 20 juin 2018 chez City Éditions, 334 pages, 18,90 euros.

Thèmes : Héritage - Secret - Mensonge - Île bretonne - Domaine horticole - Magie - Amour...

Un mariage heureux, un travail prenant... Sylvia a une vie parfaite, toute tracée. Mais tout bascule lorsqu’elle apprend qu’une lointaine tante presque inconnue lui a légué un grand domaine sur une île bretonne.

Contre l’avis de son mari qui veut vendre cet héritage au plus vite, Sylvia s’intéresse à ce lieu hors du temps, un domaine horticole où l’on cultive des espèces rares de camélias. Envoûtée par la beauté de l'île et par la gentillesse de ses habitants, elle passe des jours idylliques au cœur de cette nature magique.

Et, peu à peu, la jeune femme va remettre en cause tout ce qui faisait le ciment de son existence. Pourquoi Maël, le jeune jardinier, la trouble-t-elle autant ? Et surtout, le secret que sa tante était venue dissimuler sur l’île, loin de sa famille, va bouleverser son existence à tout jamais…

Sur une île bretonne, une femme trouve la promesse d’une nouvelle vie.

 

 

mon avis

L'île aux Camélias est un roman contemporain que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire. Il raconte l'histoire de Sylvia, une jeune femme allemande qui vit dans un luxueux appartement à Munich avec son mari depuis dix ans. En réalité, ils se croisent plus qu'ils ne se voient du fait de leur activité professionnelle respective qui les mène toujours dans des déplacements. Lui est courtier immobilier et elle, consultante en management d'entreprise. Happée par sa vie trépidante, Sylvia ne prend jamais le temps de se poser. Alors, lorsqu'elle hérite un jour en Bretagne d'une exploitation horticole au bord de la faillite et qu'elle profite d'un mois durant lequel elle se retrouve libre grâce à un client qui se désiste, elle part visiter le lieu de son héritage. Et c'est une toute autre réalité dont elle s'était coupée qu'elle découvre. Un havre de paix où elle se sent comme jamais elle ne s'est sentie. Sur cette petite île bretonne où l'on cultive des espèces rares de camélias, la magie opère et ses certitudes durement acquises devenues au fil du temps le fondement de sa vie, s'ébranlent. Ses valeurs sont mises à mal, sans compter le jeune et beau jardinier qui l'attire irrémédiablement comme un aimant.
C'est une très jolie histoire au style très fluide que nous raconte Tabea Bach qui a grandi en Allemagne et en France. Elle nous fait voyager sur cette île au caractère authentique, imprégnée de magie et de beauté luxuriante.
J'aime énormément ce style de roman contemporain d'histoire émouvante de femme au destin fort entre romance et réalisation de soi dans l'adversité qui se déroule en prime dans un cadre idyllique. J'en redemande !

 

Tante Lucie... Tout d'un coup, le souvenir surgit, aussi frais que ce fameux matin à la mer. Sylvia avait cinq ou six ans à l'époque, et soudain, elle revit la scène avec une grande netteté : elle portait une robe à fleurs mauves, qui avait été cousue dans le même tissus que celui de Lucie.
Sa tante était encore jeune, milieu de la vingtaine peut-être, et elles couraient toutes les deux le long de la plage, se poursuivant en riant. Lucie avait les mêmes cheveux blond vénitien que Sylvia aujourd'hui, les même yeux bleu pervenche, le même rire. Sylvia prit conscience que la petite fille qu'elle était alors aimait beaucoup Lucie, durant cet été au bord de la mer. Elle entendait encore sa voix : viens, Sylvie, viens vite ! Elle sentait à nouveau l'odeur de sa peau, le contact de son bras, contre lequel elle pressait le sien, tellement plus menu, pour comparer leur bronzage. Et le mouvement ample avec lequel sa tante la soulevait dans les airs, tandis que Sylvia piaillait de joie, criait, et lui demandait de continuer, encore et encore...

Devant elle s’étendait un paysage contrastant entièrement avec l'austérité de la côte. A l'abri du mur élevé se trouvait, sur un immense terrain en pente douce, un parc luxuriant strié de sentiers en gravier blanc chatoyant. Juste après le portail, des arbres aux troncs noueux projetaient dans l'azur intense du ciel leurs branches chargées de feuilles vert foncé, qui avaient l'air vernies tant elles rutilaient; au-dessous, Sylvia découvrit des fleurs blanches, roses et rouges, merveilleusement majestueuses, qui ressemblaient à des roses.
- Des camélias, murmura Sylvia.

Publié dans Roman Contemporain

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article