Le village sous les flots, Kathleen McGurl

Publié le par LadyRomance

Publié le 2 janvier 2019 chez City Éditions, 334 pages, 19.50 euros.

Thèmes : Angleterre - Région des lacs - Années 1930 - De nos jours - Vacances - Secrets de famille - Amour...

L'été s'achève à Brackendale Green. Un été caniculaire qui a asséché le lac, révélant les vestiges d'un village englouti 80 ans plus tôt pour la construction du barrage. C'est là que Stella a vécu jusqu'à ses onze ans.
Désormais âgée, elle demande à sa petite-fille Laura d'aller dans son ancienne maison et de ramener un coffret laissé sur place dans la précipitation du départ. Mais une terrible découverte attend la jeune femme qui ignore tout de la véritable histoire de sa famille.
Presque un siècle plus tôt, Stella a quitté son village, seule. Pourquoi son père et sa sœur n'étaient-ils pas avec elle ? Et que contient le mystérieux coffret ? Laura est bien décidée à lever le voile sur la destinée de sa famille et le sombre secret qui a hanté la vie de sa grand-mère...

mon avis

Le village sous les flots est un roman que j'ai trouvé très agréable à lire malgré quelques défauts qui m'ont un peu gêné. Celui des deux personnages masculins du récit qui se situe dans le présent un peu trop caricaturaux dans des caractères opposés et celui d'un suspens amoureux un peu trop tiré par les cheveux. Dans le passé, c'est celui du sort qui semble s'acharner un peu trop "comme fait exprès". Cela fait quelques "un peu trop" marquant une faiblesse de l'intrigue au niveau dramatique que vient heureusement rattraper d'autres aspects du récit qui m'ont davantage plu. Car ceci étant,  j'ai passé un super bon moment avec les héros de l'histoire, Laura et Tom. Et j'ai éprouvé beaucoup de plaisir à suivre le passé de Stella, la grand-mère de Laura, dans les années 1930.
Suite à une trahison amoureuse, Laura, une jeune infirmière, est partie vivre chez sa grand-mère âgée de 90 ans dont elle s'occupe puisque c'est son métier. Elles s'entendent très bien depuis trois mois lorsque Stella voit au journal télévisé un reportage montrant l'assèchement du réservoir de Bereswater mettant à jour les ruines du village de Brachendale Green dans la région des lacs en Angleterre où elle vécut heureuse jusqu'à ses 11 ans. Mais suite à la mort de sa mère, le dernier été qu'elle va y passer avant que le réservoir d'eau n'ensevelisse le village est marqué par un drame familial avant un départ qui s'annonçait déjà difficile. Sa vie en sera à tout jamais changé. Stella voyant réapparaître les vestiges du passé, elle demande à sa petite-fille, Laura, d'aller récupérer une boîte de thé qui lui a causé tant de regrets durant toutes ces années.
C'est une histoire qui nous est racontée en alternance avec celle de Laura de nos jours qui rencontre Tom dans le camping où elle s'est installée . Ce dernier également à la recherche d'informations sur sa famille ayant vécut dans le village enseveli va se lier d'amitié avec Laura durant la semaine de vacances qu'elle s'est accordée pour panser ses plaies suite sa douloureuse rupture seulement trois mois plus tôt.
Une histoire qui a su équilibrer un côté relativement plus plaisant et léger avec un autre plus difficile et tragique. Et c'est ça qui m'a beaucoup plu parce qu'il y a une ambiance feel good plus marquée qu'habituellement concernant ce genre qui alterne agréablement avec un aspect plus dramatique. J'en redemande !!!

C'était le même rêve. Pendant toutes ces années, toujours le même rêve. Il faisait froid, il neigeait, et elle ne portait qu'un léger cardigan par-dessus une robe en coton. A ses pieds, de mauvaises tennis en toile. Le ciel était blanc, la campagne vidée de toute couleur; tout était monochrome. Les chaussures s’enfonçaient dans le sol boueux, fangeux, qui menaçait de les engloutir pour ne jamais les rendre. Autour d'elle, la maison - ne restait plus que la moitié des murs, qui lui arrivait à hauteur de la taille, ou des épaules au maximum. Le toit avait disparu, les portes et les fenêtres avaient été arrachées de leurs gonds, ce n'étaient partout que décombres. Les tristes vestiges d'une vie autrefois heureuse.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article