Poldark - tome 3 : La lune rousse, Winston Graham

Publié le par LadyRomance

Publié le 6 mars 2019 aux Editions de l'Archipel, 405 pages, 20 euros.

Thèmes : Amour - Tragédie - Querelle - Jalousie - Mine - Aventure - Romance...

En ces années 1790, la vie de couple de Demelza et de Ross, déjà pleine de péripéties, traverse une de ses périodes les plus orageuses au moment où le dernier pari en date de Ross, une spéculation minière, semble aboutir à un échec.

Les relations de Ross avec Elizabeth, veuve de son cousin Francis, deviennent telles que Demelza, poussée par le chagrin et la colère, se laisse dangereusement tenter par un bel officier écossais, et doit faire un choix dramatique entre celui-ci et sa fidélité à Ross.

D'autres personnages surgissent autour d'eux, notamment Drake, l'un des frères de Demelza, qui aime d'un amour partagé, mais apparemment impossible, Maureen, une nièce d'Elizabeth.

En contrepoint de ces événements, il y a la haine qui oppose depuis toujours Ross à George Warleggan, et la périlleuse expédition que Ross entreprend pour délivrer son vieil ami, le docteur Dwight Enys, d'un camp de prisonniers de guerre anglais en France.

 

mon avis

Vous savez probablement déjà si vous me suivez que Poldark est ma série télévisée préférée. Je craignais donc d'être un peu déçue par le roman. Et bien, ce ne fut pas du tout le cas, bien au contraire. J'ai été agréablement surprise par le style clair et simple. L'écriture est très fluide. Cela se lit très facilement et j'ai pu constaté que la série était très fidèle au roman. Alors, à la question que l'on m'a posé, à savoir si le roman est aussi bien que la série, la réponse est oui, oh combien oui. On a même une vision plus claire évidemment des pensées, des sentiments et des émotions des personnages du fait qu'en littérature ils sont détaillés et plus explicites justement. Bien que la série est tellement bien réalisée et le jeu des acteurs révélateurs qu'elle reflète de façon très juste le roman. Et en plus, on a en image la beauté des paysages, des décors et des jolies toilettes etc. !
Une différence à noter toutefois, c'est le prénom de la gouvernante de Geoffrey, la douce demoiselle qui fait chavirer le cœur de Drake, le jeune frère de Demelza. Dans le roman, elle s'appelle Maureen et non pas Norwena même si je préfère ce dernier qui s'accorde mieux à son caractère, je trouve. Ce changement m'apparaît donc bienvenu dans la série, mais c'est un avis très personnel.

Alors, si vous aimez la série et que vous désirez lire les romans qui évoquent les amours tumultueux entre Ross et Demelza, les doutes de Ross au sujet de son attirance envers Elizabeth, Demelza blessée dans son orgueil, la jalousie maladive de George depuis l'enfance envers Ross, l'amour impossible entre le docteur Enys et la ravissante Caroline à cause des différences de classes sociales etc. vous ne serez pas déçus. Et si vous aimez comme moi particulièrement l'idylle entre Drake et Maureen (Norwena) qui voit le jour dans ce tome, vous serez comblés.

Poldark est vraiment une très belle saga que se soit à l'écran ou en littérature ! A lire et/ou à voir absolument !

Pour elle, si un homme et une femme s'intéressent l'un à l'autre, les obstacles qui les séparent doivent être d'importance, sinon ce sont des êtres prétentieux, sans intérêt, qui ne tiennent pas profondément l'un à l'autre, et il ne reste plus qu'à les ignorer.

Durant ces mois, je n'ai pensé à rien d'autre, chuchota Drake. Travailler, manger, prier, dormir - mais vous étiez là continuellement près de moi. Plus rien n'existe pour moi. Hormis vous. Jour et nuit. Qu'il pleuve ou fasse soleil. Sans vous, je ne suis rien.

Publié dans Saga Historique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Vanessa 25/05/2019 22:10

En fait les changement de nom sont du à la traduction qui date de la première édition des romans.

LadyRomance 30/05/2019 10:52

Ah oui, merci Vanessa ! C'est intéressant.