Le bonheur n'est souvent qu'à un pas, Laure Zanella

Publié le par LadyRomance

Publié le 29 mai 2019 aux Editions Ideo (collection City Ideo), 176 pages, 14.90 euros.

Thèmes : Roman - Contemporain - Développement personnel - Psychologie - Bonheur - Quête de soi - Confiance en soi...

Lucie est une jeune femme ordinaire qui vit une existence ordinaire. Un peu trop même. Elle se sent engluée dans une routine qui enlève toute saveur au quotidien, les jours s'écoulant les uns après les autres, comme si la vie n'avait rien de mieux à offrir.
Jusqu'au moment où le hasard met sur son chemin Liang Sonntag, un vieil homme étrange qui tient une petite librairie. Spontanément et sans qu'elle ait rien demandé, il pose un diagnostic sans appel : Lucie n'est tout simplement pas heureuse.
Le vieil homme lui propose alors des petits défis du quotidien, des exercices que tout un chacun peut mettre en œuvre. Lucie n'est pas au bout de ses peines, mais jour après jour, la jeune femme construit sa propre voie du bonheur. Car tout est là, entre nos mains, et tout ce qui nous empêche d'être heureux, ce sont les limites que nous nous imposons à nous-mêmes...

mon avis

Le bonheur n'est souvent qu'à un pas est un court roman de 176 pages de type développement personnel. C'est une jolie histoire émouvante même si je l'ai trouvé trop classique avec quelques clichés et maladresses.
Lucie, une jeune femme de 22 ans va suivre quelques enseignements de base essentiels qui ont pour but de sensiblement améliorer sa vie à plusieurs niveaux. Elle mène une vie ordinaire sans saveur qu'elle croit normale car elle est imprégnée par le défaitisme ambiant de la société lorsqu'elle rencontre sur son chemin un vieil homme qui va lui transmettre sa sagesse contre son aide dans sa librairie spécialisée dans l'ésotérisme.
Cette histoire permet surtout à Laure Zanella, autrice de plusieurs livres de développement personnel, de sensibiliser le lecteur à une possibilité de sortir d'une vie routinière que l'on croit souvent être la norme du fait qu'elle est partagée par le plus grand nombre d'individus. Cependant, j'ignore si c'est que je baigne dedans depuis très longtemps maintenant mais il me semble que nombreux sont ceux de nos jours qui ont déjà conscience que la vie peut être autre chose, qu'elle peut mener à une réalisation de soi, de ses rêves, être plus en accord avec ses aspirations etc. Mais c'est peut-être aussi sans aucun doute quelque chose que l'on acquière avec l'expérience et que les prises de conscience nécessitent de passer par certains chemins plus ou moins escarpés. Quoi qu'il en soit, il existe aussi une sagesse environnante plus présente actuellement, me semble t-il, qui peut indiquer aux plus jeunes la voie à suivre et les outils nécessaires pour aller vers l'épanouissement.
Cet émouvant court roman n'a probablement pour ambition que de nous exposer la base de ce qui peut favoriser la confiance en soi.

L'intrigue a un air de déjà vu... lu... mais recèle toutefois un certain impact car elle met face à la réalité de la vie avec le thème du deuil notamment, celui des personnes, mais aussi celui des illusions, des automatismes et de la fatalité dont nous n'avons pas toujours conscience. Cette histoire m'est apparu tel un exemple pour les jeunes adultes de s'ouvrir sans attendre à la découverte de soi, à la transformation, pour une vie dont on assume les choix en y mettant confiance et espoir.

 

Tu es actrice de ton existence et tu auras toujours des choix à faire en fonction des éléments qui vont intervenir au fur et à mesure de ton parcours. Mais pour ce qui est de la finalité, c'est toujours la vie qui décidera en fonction de ce qui est prévu pour toi, ou plutôt en fonction de ce que désire ton âme. Aussi, tu ne pourras pas forcer les choses ou les provoquer si l'univers à d'autres projets pour toi. Le travail qu'il te reste donc à accomplir est de choisir, à l'instant présent, la route que tu vas emprunter, l'attitude que tu pas adopter face à telle ou telle situation. Comme tu ne peux pas décider de l'issue puisqu'elle ne t'appartient pas, il ne te reste plus qu'à faire de ton mieux pour ensuite remettre ton sort entre les mains de la vie, ou de Dieu, comme tu voudras.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article