Nos promesses sont éternelles, Camille Challes

Publié le par LadyRomance

 
Publié le 2 octobre 2019 chez City Éditions, 255 pages, 17,50 euros.
Thèmes : Amitiés - Rêves de jeunesse - Femmes - Crise de la quarantaine - Quête - Périple - Famille...
 
Entre les heures supplémentaires dans son job et sa fille ado qui se transforme en bombe à retardement, Justine frôle le burn-out deux fois par jour… Et en prime, elle va fêter ses 40 ans !
Lorsque son mari lui offre un appareil à smoothies pour son anniversaire, c'est la goutte d'eau. À quel moment les choses ont-elles tellement dérapé pour qu'il imagine lui faire plaisir avec un appareil ménager ? Et dire qu'à 18 ans, avec ses amis du lycée, elle s'était juré de dévorer la vie et de rester libre pour toujours !
Justine décide de partir à la recherche de sa bande de copains, pour voir si eux aussi ont laissé leurs rêves de côté. Que sont devenus les fous rires, les larmes, l’insouciance et les espoirs de leur jeunesse ? Un périple plein de surprises au cours duquel Justine fera la plus belle rencontre de sa vie : la sienne

Mon avis

Les promesses sont éternelles est un roman sur la crise de la quarantaine que vit Justine, épouse et mère de deux enfants, ne comprenant pas comment le jour de son quarantième anniversaire elle en est arrivée à recevoir comme cadeau de son mari un appareil ménager... Un appareil à smoothies... 

C’est tout à coup toute sa vie qu’elle remet en question depuis son adolescence. Elle se demande où sont passés ses rêves de jeunesse, sa promesse de liberté pour toujours faite à elle-même. Elle constate notamment qu’elle s’ennuie au boulot et se surprend alors à vouloir changer de vie.

Pour y voir plus clair, elle décide de partir durant une semaine retrouver ses ami(e)s de jeunesse pour savoir s’ils ont réussis à vivre la vie dont ils rêvaient à quinze ans.

Il ne s’agit pas du tout du retour en arrière d’une femme qui perd les pédales pour retrouver un passé révolu ou rattraper le temps perdu. La démarche de Justine est celle de faire le point, de mener une sorte de quête de soi à travers ces autres qu’elle côtoyait dans le passé.

Habituellement, je n’apprécie pas beaucoup les récits nostalgiques de jeunesse, d’adolescents. Je n’aime pas ces passages dans les romans de façon générale. Mais ce que j’ai apprécié ici, c’est une certaine sagesse, un certain recul, que ses ami(e)s vont lui permettre de prendre tout au fil du roman. Les idées et la vision que l’on se faisait à l’époque ne sont pas forcément toujours justes. Ce sont ces personnes devenues adultes aujourd’hui qui vont l’éclairer sur les souvenirs du passé, sur la manière dont ils voyaient les choses lorsqu’ils étaient adolescents et sur ce qu’ils vivent actuellement selon le parcours de chacun. 

C’est très intéressant car c’est cette richesse qui va permettre à Justine d’avoir un tout autre regard sur sa vie passée et actuelle pour parvenir à se trouver elle-même pour mieux décider de son avenir et ça j’ai beaucoup aimé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article