Daringham Hall - L'héritier, Kathryn Taylor

Publié le par LadyRomance

Daringham Hall - L'héritier, Kathryn Taylor

Publié aux Editions Archipoche le 11 octobre 2017. Je lis pour ma part le grand format publié le 24 août 2016 aux Editions L'archipel, 278 pages (photo ci-dessous).

Thèmes : Angleterre - Héritage - Secret de famille - Amour...

Daringham Hall, un manoir cossu sur la côte Est de l’Angleterre où vit la famille Camden, qui vient juste de recevoir le courrier d’un avocat. Ce dernier prétend que son client, Ben Sterling, un jeune entrepreneur américain ayant fait fortune dans les nouvelles technologies, est le fils de Ralph, le patriarche du clan Camden…

Cette révélation sème la stupeur à Daringham Hall. Ben a en effet l’intention de récupérer ce qui lui est dû : une partie de la fortune familiale mais, surtout, le titre de baron, qui échoit au premier héritier mâle.

Le jour où Ben décide de se rendre sur place pour affronter « sa » famille, il est victime d’une double agression, qui le laisse amnésique.

Il est alors recueilli par Kate, la vétérinaire locale, qui tombe sous son charme. Grâce à elle, il fait la connaissance des différents membres du clan, avec qui il sympathise.

Mais quand son associé, qui s’était lancé à sa recherche, fait soudain irruption, Ben retrouve la mémoire, et la raison de sa présence à Daringham Hall…

mon avis

J'ai un avis mitigé sur ce premier tome de la trilogie Daringham Hall. Pour commencer, je tiens à préciser que le bandeau " Vous avez aimé Downton Abbey ? Vous ne résisterez pas à Daringham Hall !" Et bien, justement... oui... car cela n'a rien à voir. Déjà, parce que, dans un premier temps, cela peut induire en erreur le lecteur qui s'imagine lire un roman de l'époque et du genre de Downton Abbey alors que nous sommes bel et bien à notre époque avec Daringham Hall et que la seule chose qui renvoie à Downton Abbey, c'est que cela concerne une famille d'aristocrates anglaise avec ses problèmes et secrets mais la comparaison s'arrête là. Alors, bien sûr, il y en a un peu l'ambiance mais le roman est traité très différemment du fait de l'époque, et dans d'autres circonstances. Bref, cela n'a rien à voir tout simplement. Par ailleurs, ce premier tome peut déstabiliser car il concerne plus une romance entre nos deux personnages principaux, Kate et Ben, qu'une saga familiale à laquelle on pourrait s'attendre qui ne commence qu'à la fin en fait... Histoire de vous donner envie de lire la suite pour la connaître... ! Et ça marche... !  En tout cas avec moi... ! Car on se dit qu'on a pas lu tout ça pour ne pas savoir ensuite de quoi il en retourne !
L'héritier, titre de ce premier volume, raconte l'histoire de Ben Sterling, un entrepreneur américain fortuné de 34 ans qui souhaite venger sa mère des Camden, et particulièrement du patriarche, Ralph, son père, qui a mis à la porte sa femme lorsqu'elle tomba enceinte par le passé. La mère de Ben n'étant pas de sang noble. Ben qui ne décolère pas vient donc réclamer son héritage et son titre de baronnet. Cependant, lorsque Ben arrive dans les environs du domaine des Camden, il est agressé violemment et devient amnésique. Kate, une jeune femme vétérinaire de 25 ans lui vient en aide. Elle est justement une proche de la famille Camden que Ben va côtoyer.
Le problème, c'est que l'intrigue souffre d'un aspect très prévisible dans ce premier tome, de manière étonnante même, mais aussi d'un manque d'originalité. C'est sans surprise, au point que je me suis parfois ennuyée. Certains personnages m'ont paru très stéréotypés et Ben, le héro, très caricatural. J'ai préféré David et Anne qui sont des personnages secondaires que j'ai trouvé magnifiques, tout en nuance et très attachants. D'autres sont très sympathiques également avec des personnalités très agréables heureusement. Il se trouve que c'est dans les derniers chapitres que l'histoire devient surtout intéressante, c'est d'ailleurs ce qui donne envie de lire la suite qui promet de révéler quelques secrets. J'y espère quelques surprises et rebondissements et découvrir l'évolution de quelques personnages.
Alors, en résumé, nous avons un premier tome qui se consacre quasi-exclusivement à une romance classique du genre contemporain entre nos deux héros avec le nœud de l'histoire uniquement évoqué à la fin qui vient susciter un nouvel élan d'intérêt pour la suite qui se trouve dans le second tome "Le secret". A suivre !

Daringham Hall - L'héritier, Kathryn Taylor

- Qui êtes-vous ?
Lady Eliza semblait incapable de détourner son regard de Ben. Sa voix, d'ordinaire froide et hautaine, tremblait légèrement.
- C'est Ben, expliqua Kate.
Le nom devait lui dire quelque chose puisqu'elle était là lorsque Kate avait raconté à Claire les événements survenus durant la fameuse nuit d'orage.
- Il est......mon hôte pour l'instant, ajouta-t-elle, furieuse contre elle-même en évoquant en pensée le baiser fougueux qu'il serait en train de lui donner s'ils n'avaient pas été dérangés : comment avait-elle pu s'abandonner de la sorte ?
Mais ce qui mettait lady Eliza en émoi, ce n'était apparemment pas ce qu'elle avait surpris. Obnubilée par Ben, elle n'avait pas un regard pour Kate. Elle répéta son nom à mi-voix. Son visage, déjà pâle, blêmit encore.
- Lady Eliza ? Tout va bien ?
Kate commençait à s'inquiéter. Elle était habituée aux réprimandes et aux propos acerbes de la vieille dame, mais elle n'avait jamais connu la grand-mère d'Ivy aussi troublée qu'en cet instant.

Publié dans Roman Contemporain

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Suzy Bess 25/04/2018 20:39

Coucou Lady !

Je n'avais pas vu passer ton avis. :)

Mais tu fais bien de rappeler le bandeau ! Je n'y pensais même plus, moi, lorsque j'ai écrit ma chronique. En effet, ça n'a vraiment rien à voir avec Downton Abbey.
Exactement comme toi, j'ai relevé ce côté prévisible qui ressort énormément, cette caricature - notamment Ben, qui est assez exagéré lorsqu'il recouvre la mémoire, par exemple - et également le sentiment qui reste lorsque l'on termine notre lecture: la curiosité. Impossible de ne pas vouloir lire la suite, quand bien même notre lecture n'aurait pas été idéale. ^^

Sachant que je lisais quelque chose de contemporain, j'ai beaucoup appréciée cette atmosphère historique apportée à l'intrigue, mais il est vrai que les personnes s'attendant à de l'historique seront déçues.

Je comprends tellement ton ressenti envers David et Anna ! Ils sont si touchants, j'espère que le tome 2 nous offrira de belles choses les concernant. ;)

J'irai voir ton avis concernant "Le Secret" dès ma lecture terminée !

LadyRomance 26/04/2018 08:55

Avec le recule, je crois que cette trilogie souffre justement de n'avoir pas été pensé plus courte. C'est pas tellement qu'il y a des longueurs mais c'est surtout que du coup les sentiments et l'action évoluent au ralenti, je trouve. Cela reste figé dune certaine façon, ce qui ne rend pas service à l'intrigue. C'est pour cela entre autre que j'ai préféré le second tome plus rythmé que au premier.