Les Suffragettes

Publié le par LadyRomance

Date de sortie au cinéma le 18 novembre 2015 (1h 47min)

Date de sortie en DVD le 23 mars 2016

Film dramatique Britannique de Sarah Gavron

Avec Carey Mulligan, Helena Bonham Carter, Meryl Streep...

SYNOPSIS

Au début du siècle dernier, en Angleterre, des femmes de toutes conditions décident de se battre pour obtenir le droit de vote. Face à leurs revendications, les réactions du gouvernement sont de plus en plus brutales et les obligent à entrer dans la clandestinité pour une lutte de plus en plus radicale. Puisque les manifestations pacifiques n’ont rien donné, celles que l’on appelle les suffragettes finissent par avoir recours à la violence pour se faire entendre. Dans ce combat pour l’égalité, elles sont prêtes à tout risquer : leur travail, leur maison, leurs enfants, et même leur vie. Maud est l’une de ces femmes. Jeune, mariée, mère, elle va se jeter dans le tourbillon d’une histoire que plus rien n’arrêtera…

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Pour écrire le scénario et avoir plus de détails sur la vraie histoire des Suffragettes, Sarah Gavron, la réalisatrice, et son équipe ont fait de nombreuses recherches. Ils ont notamment étudié les journaux intimes et les mémoires de ces femmes, les dossiers de la police et les textes universitaires. Le personnage de Maud a ensuite été créé, interprété par Carey Mulligan, pour les besoins du film.

********************************
MON AVIS

J'ai beaucoup aimé ce film qui m'a éclairé sur une période et un fait dont je ne mesurais pas à ce point combien il en avait coûté aux femmes. En effet, il n'est pas aisé de mesurer combien quelque chose qui nous semble de nos jours tout à fait anodin comme celui de pouvoir voter en tant que femme, avait été un si grand combat pour celles qui en sont à l'origine dans le monde entier. Ici, dans "Les suffragettes", c'est le cas de l'Angleterre où il est évident que le monde était celui des hommes pour les hommes, la femme n'ayant guère, voire pas du tout, son mot à dire et qui pouvait vivre des situations inimaginables et douloureuses. Il est bon de se souvenir que ce droit n'est pas si vieux en France (exercer pour la première fois en 1945) et qu'il est un grand tournant dans l'émancipation de la femme. Je trouve ce genre de films très instructifs pour tout le monde et notamment pour la nouvelle génération qui tend parfois dans certains pays à risquer de perdre plus ou moins rapidement et dangereusement certains de leurs droits qui ont nécessité tant de force et de courage à obtenir pour les femmes dans le passé. Je pense par exemple au droit à l'avortement remis en question en Espagne récemment. Un pays qui jouxte le nôtre quand même ! Alors, pour moi, ces films sont précieux d'information et de mémoire !

*********************************************

UN PEU D'HISTOIRE

Le terme suffragettes désigne, en son sens strict, les militantes de la Women's Social and Political Union, une organisation créée en 1903 pour revendiquer le droit de vote pour les femmes au Royaume-Uni. Ses modes d’action, fondés sur la provocation, rompirent avec la bienséance qui dominait jusqu’alors le mouvement suffragiste britannique.

Par extension, le terme est parfois utilisé pour désigner l’ensemble des militantes pour le droit de vote des femmes dans le monde anglo-saxon.

En 1918, les femmes britanniques obtinrent le droit de vote à partir de 30 ans (les hommes pouvaient, eux, voter dès l'âge de 21 ans). L'égalité fut établie dix ans plus tard, lorsque les femmes furent autorisées à voter dès 21 ans en 1928.

Avant la Première Guerre mondiale, les femmes étaient généralement considérées comme intellectuellement inférieures, voire ne pouvant pas penser par elles-mêmes. Il paraissait donc évident qu'elles ne pouvaient prétendre aux mêmes droits que les hommes. Les affaires politiques étaient considérées comme hors de portée de l'esprit féminin et il n'était donc pas question que les femmes puissent voter2.

Pourtant, pendant le XIXe siècle, de lentes avancées dans les droits de femmes avaient été gagnées - le droit des femmes mariées de disposer de leurs biens propres, le droit de vote dans certaines élections mineures, le droit de faire partie du conseil d'administration d'une école.

Durant la Première Guerre mondiale, une importante pénurie de main-d'œuvre masculine apparut, et les femmes durent occuper des emplois traditionnellement masculins. Cela provoqua, dans les esprits, une remise en question sur les capacités des femmes. La guerre causa une rupture au sein du mouvement des suffragettes. D'une part, le courant dominant représenté par le WSPU d'Emmeline et Christabel Pankhurst appela à un « cessez-le-feu » dans leur campagne tant que durait la guerre et d'autre part, des suffragettes plus radicales, représentées par le Women's Suffrage Federation de Sylvia Pankhurst, proche des marxistes, appelèrent à la poursuite des hostilités. Le courant majoritaire participa avec enthousiasme aux campagnes de recrutement pour l'armée, et mena une campagne de distribution de fleurs, symboles de couardise, dans la rue, à des hommes en âge de se battre qui ne s'étaient pas engagés.

En 1918, le Parlement du Royaume-Uni vota une loi (the Representation of the People Act 1918) accordant le droit de vote au femmes de plus de 30 ans propriétaires terriennes ou locataires ayant un loyer annuel supérieur à 5 £ ou dont le conjoint l'est ainsi que les diplômées d'universités britanniques. Elles obtinrent en 1928 leur statut d'électrice selon les mêmes termes que les hommes.

Le Royaume-Uni fut le huitième pays à avoir donné le droit de vote aux femmes. Le premier fut la Nouvelle-Zélande (1893), grâce à une pionnière mondiale, Kate Sheppard, née Catherine Malcolm (Liverpool, Angleterre 1847 Christchurch, Nouvelle-Zélande 1934). Ce fut ensuite au tour de l'Australie (1902) et de la Finlande (1906). Les États-Unis, sur le plan fédéral, l'adoptent en 1919. En France, les femmes n'eurent ce droit qu'en 1944, à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Source Wikipedia

Publié dans Cinéma

Commenter cet article