La châtelaine de Mallaig, Diane Lacombe

Publié le par Joyce

La châtelaine de Mallaig, Diane Lacombe

Écosse, 1424. Gunelle Keith, dix-neuf ans, fille d'un commerçant prospère d'Aberdeen (Lowlands), est donnée en mariage à Iain MacNèil, fils cadet de Baltair MacNèil et de Lite MacGugan. Cette union est destinée avant tout à servir les intérêts économiques des deux clans. Cultivée, instruite, mais désarmée, Gunelle est précipitée dans l'univers sauvage de Mallaig (Highlands). En une année, elle fera l'apprentissage d'une nouvelle langue, combattra l'indignité d'un époux qui la rejette, subira la guerre entre les clans. Femme de devoir, parviendra-t-elle à imposer ses valeurs à sa belle-famille, à gagner son estime et, enfin, à apprivoiser et à civiliser son époux ?

Quel formidable roman que celui de "La châtelaine de Mallaig" !

C'était une nouveauté pour moi que de lire un roman qui se déroule en Ecosse, dans les Highlands au Moyen-Age. Et quelle découverte ce fut !

Cela a été très intéressant, ne connaissant rien à ce sujet. Quel monde fascinant que celui qui s'y déroulait au cours de ma lecture !

J'ai beaucoup aimé la description des lieux, le château, les côtes, les grands espaces des Highlands, mais aussi les personnages qui sont de véritables héros très attachants, des aventuriers, des traîtres, des rois, des seigneurs...des personnages divers et variés mais qui occupent tous une réelle place, des personnages très forts.

L'intrigue est passionnante et l'on s'inquiète pour les uns et pour les autres se demandant à "quelle sauce ils vont être manger". C'est très riche autant dans les descriptions des lieux et du cadre historique, que celles des personnages, leur physique, leur caractère, leurs sentiments, leur passé, leur évolution...

On vit l'histoire à travers leur regard et leurs motivations. On s'y croirait vraiment !

On voyage beaucoup, on s'émerveille, on tremble ou on s'attriste, voulant connaître la suite. Le tout est très vivant et réaliste.

C'est un des plus beaux romans qu'il m'ait été donné de lire. Et après l'Angleterre, les colonies anglaises en Nouvelle-Zélande, en Inde et en Afrique, il marque un beau début à mon intérêt naissant pour la romance historique en Ecosse.

Il me déteste et je le déteste. Dieu tout puissant, vous m'avez donné un homme impossible à aimer !
-Ne dites pas ça, ma chérie, dit Nellie. Il ne faut pas maudire son mari, c'est un péché.

"Seigneur Tomas, tenez-vous les habitants des Highlands pour des gens incultes et barbares ?"
Il ne me regarda pas tout de suite, fixant l'horizon, l'air concentré. Je sentis qu'il choisirait ses mots avec soin pour formuler sa réponse, démontrant le sérieux qu'il [y] accordait :
" Il me serait difficile de qualifier de barbares les gens à qui je me dois et ceux dont je suis issu". Il sont rustres certes, incultes pour la plupart, sans doute.
Mais je ne connais pas de peuple plus énergique devant le malheur, plus obstiné devant l'ingratitude de la nature, plus farouchement amoureux du chant, de la musique et de la danse. Toutefois, ils ne sont pas portés sur les grands discours. Ils parlent beaucoup plus avec leurs armes, et se moquent du sang versé. Voici le défaut de la cuirasse : les clans des Highlands s'entre-tuent allègrement. Les anglais ont commencé à le comprendre et ce n'est qu'une question de temps pour qu'ils en tirent le meilleur parti."
Cette réponse n'appelait pas de réplique.

Publié dans Roman historique

Commenter cet article

sanasan 28/10/2015 18:29

Je suis ravie qu'il t'ai plu! Vraiment! J'adore ce roman! Avec Persuasion, il est sans nul doute mon préféré!

LadyRomance 28/10/2015 19:02

Je me demande si la suite est aussi fascinante et bien écrite. En tout cas, j'ai très envie de lire la suite.

sanasan 18/10/2015 20:59

Oh la la hâte d'avoir ton avis!!!!!! Mon chouchou (après Persuasion ;) )