Animale, tome 2 : La prophètie de la reine des neiges, Victor Dixen

Publié le par LadyRomance

Animale, tome 2 : La prophètie de la reine des neiges, Victor Dixen

Publié le 20 août 2015 chez aux Editions Gallimard Jeunesse, 432 pages

Genre : conte revisité, malédiction, Boucle d'or, Reines des ombres et des neiges...

Et si le plus merveilleux des contes cachait le plus sombre des complots ?

1833, sur une île perdue du Danemark.
Elle s'appelle Blonde, il se nomme Gaspard.
Elle est animale, il est fou d'elle.
Le destin s'apprête à les arracher l'un à l'autre : ils sont les victimes d'une prophétie qui bouleversera le monde à jamais. Blonde parviendra-t-elle à déjouer les plans de l'énigmatique Reine des neiges, avec pour seul allié un jeune écrivain nommé Andersen ?

Une héroïne prête à tout pour retrouver celui qu'elle aime, un
ennemi insaisissable, une quête éperdue.
Dans la suite captivante des aventures de Blonde, Victor Dixen compose une fresque éclatante qui mêle l'Histoire aux légendes du Nord.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

MON AVIS

La prophétie de la Reine des neiges de la série Animale est la suite de l'histoire de Blonde, l'héroïne de La malédiction de Boucle d'Or. Nous la retrouvons avec Gaspard sur l'île sans nom au Danemark en 1833 où ils passent tous deux quelques mois de bonheur. Mais les ennuis reprennent pour ce jeune couple très amoureux l'un de l'autre avec l'arrivée de la Reine des neiges et de la disparition de Gaspard. Blonde n'aura alors de cesse de partir à sa recherche alors qu'elle porte l'enfant de Gaspard, ce qui l'amènera inexorablement vers la Reine des neiges, la Mort incarnée qui préparent une guerre pour l'anéantissement du genre humain. afin de régner sur la Terre entière.

J'ai préféré ce second volume qui clôt l'histoire de Blonde au premier parce qu'il est moins sombre et parce que Blonde est moins dans une fuite effrénée. Elle porte un enfant, ce qui la protège de la malédiction de l'ours et l'empêche donc de devenir agressive et violente. Cela donne un rythme différent au roman, plus vivant et plus riche en rencontre avec des personnages secondaires intéressants que j'ai beaucoup apprécié.

Ce qui m'a beaucoup plu, c'est la présence de Hans Christian Andersen, le célèbre auteur de contes, personnage fort sympathique, agréable et touchant qui devient son ami au fil des lettres qu'elle lui envoie pour l'informer de la disparition de Gaspard. Ce dernier a disparu suite à une rencontre sur une terrasse de café qu'ils avaient eu tous les trois. Par la suite, elle l'informera également de ses recherches et de ce que trame la Reine des neiges.Tout ceci le fascine autant que cela l'horrifie pour la vie de ses amis et le devenir du monde car cela le replonge dans sa petite enfance lorsque sa mère-grand, comme il dit, lui racontait l'existence de la Reine des neiges.

C'est un très bon roman jeunesse qui forme une série très créative mêlant conte et réalité car plusieurs faits sont historiques et certains personnages comme par exemple celui de Blonde aurait vraiment existé. Elle aurait eu un fiancé qui aurait également été enlevé.

Animale est donc une série très réussie réunissant amour et conte imaginaire sur fond historique !

Toutes les histoires doivent se terminer, Hans, même les plus merveilleuses, même les plus effroyables. Je vous ai promis la fin de la mienne. Le moment est venu de vous la livrer.

La vie m’a enseigné que les monstres peuvent parfois faire preuve d’humanité, et que les hommes se révèlent souvent monstrueux.

La frontière entre le réel et la légende est plus poreuse qu'on ne le prétend, dit Hans.

Publié dans Roman historique

Commenter cet article